Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Da Brasilians

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WozDareDen
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 35
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Da Brasilians   Lun 29 Nov - 10:57


Sortie de l'album éponyme (artwork : Grégory Moricet) le 2 novembre 2010 chez Underdog Records.

01. Shadows
02. About you
03. Revolution
04. The Arrows
05. Ocean
06. Take Me Away
07. Please Stay
08. Greetings From America
09. I'll Be Blue
10. Janis
11. Million Miles...

Benoit, Vincent, Jeff et Rémi.

L'album était précédé du simple About You (artwork : Heidi Moriot) dont la version album diffère du 3 titres.


Leur myspace.
En écoute intégrale sur deezer.



Quatre potes originaires de Saint-Lô ont déboulé ce mois-ci avec leur premier album éponyme. Un album d'été de sunshine folk FM sortant par -10°C début novembre. C'est un concept. Pour réchauffer les âmes durant l'hiver rugueux qui se dessine ?



J'étais plutôt sceptique sur la pochette (superbe au passage). A mes yeux, elle ne coïncidait pas avec l'imaginaire créé par leur musique. Je trouvais celle du simple About You plus en adéquation avec ce que la chanson était censée exprimer : quelque chose de léger, rêveur, les étoiles pleins les yeux.
Pour les avoir vu maintes fois en concert au cours de la décennie, mon appréhension première ne portait pas sur les compositions mais plus sur le son. Je savais leurs chansons convaincantes. J'étais surtout impatient de découvrir l'environnement sonore qui les habillerait.
L'album s'ouvre sur Shadows ou comment résumer l'univers musical de Da Brasilians en 3 minutes 30. Il n'est pas question ici de bandana, de slip moulant et de bannière étoilée. Non, les Da Brasilians n'arriveront pas en dragsters sur scène et ne brûleront pas dix personnes au premier rang. Les références sont clairement posées. On y croise les Buffalo Springfield dont ils reprennent Burned à chaque concert, Crosby, Stills, Nash & Young, Don McLean, Gram Parsons, Creedence Clearwater Revival, les Beach Boys (Brian & Dennis notamment), Byrds et autres Eagles. Certes référencée, leur musique n'est pas une simple régurgitation des vieilles gloires folk des 70's. Ils ont suffisamment écouté avec attention leurs modèles pour s'en détacher et proposer une musique personnelle.
About You sorti l'année précédente en simple est le petit tube pop frais et ensoleillé.
Le piano domine sur l'entrainant Revolution, taillé lui aussi pour les radios. Seul regret : la chanson n'explose pas autant sur disque que sur scène.
Sur The Arrows, ils lorgnent du côté de leurs contemporains des Fleet Foxes, autres esthètes barbus avides de chœurs, de folk et de belles mélodies.
Arrive Ocean, un de leurs plus anciens morceaux. J'ai longtemps considéré Ocean comme leur chanson la plus faible. Mea culpa & fluctuat nec mergitur. Ocean est probablement leur meilleure chanson. Rien est à jeter. Les voix et la section rythmique sont bien en place. On est happé du début à la fin.
Take Me Away n'est pas une chanson à probablement parler. Transition courte de 1:43, elle est basée sur une mélodie cyclique jouée au piano où s'étire inlassablement des "take me away in a sunny afternoon". Une échappatoire déclamée froidement comme un mantra voire un appel à l'aide. Peut-être préfigure t-elle ce vers quoi tendra le prochain album ?
Please Stay, nouveau petit bijou pop dans la lignée de About You. Elle est cependant plus longue et la fin traîne un peu. Elle aurait sans doute méritée meilleur traitement. En fait, elle subit le même syndrome que Revolution. La fin est plus endiablée en live qu'en studio. La chanson est lancée à pleine vitesse mais il semble manquer une ou deux idées pour la finir la chanson.
Greetings From America ou la variété seventies dans toute son épaisse pureté. Le commandant Rémi Stubbing vous invite à bord du Pacific Princess, vous y trouverez tout ce qui fait le charme d'une musique réussie, de puissants chœurs entrainants, la basse bienveillante de Doc Ben Bricker, l'humour de Gopher Frabou Smith, le tout rythmé et servi par Isaac Jeff Washington. Un saxophone finissant d'achever la croisière. On ne pourra pas leur reprocher de ne pas aller au bout de leurs idées. Loin d'être ma préférée, elle est, à n'en pas douter, la mieux produite de l'album.
I'll Be Blue, très bonne balade se voulant ouvertement soul et charmeuse, est également rescapée de toutes ces années. Il m'arrive de l'écouter juste pour apprécier la lead guitare qui, je trouve, est malheureusement mise en retrait dans le mix album par rapport à la version disponible sur le simple About You. Je vais réécouter pour en être certain mais ça m'a frappé à son écoute.
Avant-dernière chanson, Janis, petite comptine pour une coquine, cousine des sucreries de Rubber Soul. La chanson la plus légère du lot n'en est pas pour autant la moins travaillée avec ses cuivres liverpuldiens.
Depuis ma première écoute lors d'un concert au Normandy, elle me renvoie sans cesse au "J'ai 10 ans" de Souchon. (Apparemment, je suis le seul. Si quelqu'un peut m'aider, écrivez-moi). Au delà du soleil et du paradis sur terre, c'est fréquent chez les Da Brasilians que les paroles renvoient vers une recherche de la sincérité, de la véracité des relations dans toute leur simplicité, qu'ils s'en amusent (Janis) ou s'en agacent (Revolution).
Million Miles. Pour achever l'album. Ma préférée. Sa mélancolie et son tempo contrastent avec le reste de l'album. A mi-parcours, seul continue de jouer un piano lointain, étouffé, isolé dans une pièce tout au fond du manoir et dont l'écho nous appelle pour nous surprendre au moment où on s'en approche lorsque la chanson explose dans un maelström final. Ou comment rendre une chanson déjà réussie en petit chef d'œuvre.
A l'instar d'un John Lennon refusant de voir Help ! se finir sur le tristounet Yesterday (enregistrant ainsi une reprise de Dizzy Miss Lizzy**), les Da Brasilians, après avoir étalé leur quête d'amour pour du sable plus fin et un soleil plus généreux, ne pouvaient se résoudre à finir l'album sur cette vague de mélancolie, aussi magistrale soit-elle. Ainsi, une vingtaine de secondes seulement après les dernières notes de Million Miles démarre le refrain beaucoup plus enjoué de Tell Me Why, chanson enregistrée durant la même session mais ayant raté le final cut... à mon grand désespoir.
Enregistré live, l'album se veut épuré et seules de rares interventions de cuivres viennent s'ajouter à l'ensemble piano-basse-guitare-batterie. L'attitude reine étant le less is more cher à Brian Wilson. Chaque chanson a droit à ses harmonies vocales semées ici ou là, véritable marque de fabrique du groupe, pour appuyer des mélodies pop réussies. Il aura fallu plus de 10 ans aux quat' gars eud'chez nous pour sortir leur premier album. L'attente en valait la peine. Ces anciens Mary's peuvent être fiers. Loin des affres de la mode, par définition éphémère, Da Brasilians, c'est avant tout une histoire de potes qui fait une musique intemporelle, qui leur plait et ils se contrefoutent de la hype. Désormais quintette, ils écument actuellement la France en premier partie de Katerine. Je n'ose imaginer cet album comme un aboutissement sinon comme un tremplin vers de nouveaux horizons sonores qui toujours se réverbéraient dans un bleu océan pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://wozdareden.blogspot.com
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10993
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Da Brasilians   Lun 29 Nov - 13:20

j'ai acheté l'album en vinyle, un peu déçu qu'il n'y ai pas de cd ou coupon mp3 avec (ça limite mes écoutes)
écouter une fois ça m'a semblé pas mal, sauf un morceau disco un peu raté et hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
WozDareDen
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 35
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Da Brasilians   Lun 29 Nov - 13:30

Tu veux sans doute parler de Greetings From America.
J'ai eu le cd avec le vinyl.
Revenir en haut Aller en bas
http://wozdareden.blogspot.com
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10993
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Da Brasilians   Lun 29 Nov - 14:42

@WozDareDen a écrit:
Tu veux sans doute parler de Greetings From America.
J'ai eu le cd avec le vinyl.

moi non ah ah, je m'attendais à l'avoir mais bon, tant pis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
 
Da Brasilians
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Da Brasilians

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: