Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Oh oui, causons jazz (Ziggy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11058
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 11:18

celui ci aussi est marrant:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 13:50

Ah, ben voila, ça réagit un peu ! Coule. Et les machins un peu plus aventureux (Art Ensemble, Don Cherry, tout ça), vous y avez-t-y jeté une oreille négligente ou ça vous laisse de marbre ????
Sinon, sur les conseils avisés d'un ami (merci, Miloud), je viens de dégoter un DVD qui m'a l'air à tomber en l'air (parce que, par terre, n'importe qui peut le faire) qui s'appelle Calle 54 et qui est consacré au Latin Jazz. Le pianiste est Michel Camilo et le bassiste répond au doux nom de Horacio "el negro"Hernandez et il fait des trucs à la basse que, même moi, j'arrive pas à faire (faut dire qu'avec 2 cordes de plus, c'est forcément beaucoup plus facile).

Dans le film, on entend aussi "El Gato" Barbieri et plein d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9710
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 14:11

Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Ah, ben voila, ça réagit un peu ! Coule. Et les machins un peu plus aventureux (Art Ensemble, Don Cherry, tout ça), vous y avez-t-y jeté une oreille négligente ou ça vous laisse de marbre ????
Sinon, sur les conseils avisés d'un ami (merci, Miloud), je viens de dégoter un DVD qui m'a l'air à tomber en l'air (parce que, par terre, n'importe qui peut le faire) qui s'appelle Calle 54 et qui est consacré au Latin Jazz. Le pianiste est Michel Camilo et le bassiste répond au doux nom de Horacio "el negro"Hernandez et il fait des trucs à la basse que, même moi, j'arrive pas à faire (faut dire qu'avec 2 cordes de plus, c'est forcément beaucoup plus facile).


Dans le film, on entend aussi "El Gato" Barbieri et plein d'autres.

roh putain la basse six cordes effet marbrée, là ça en est trop, je n'arriverais même pas à appuyer sur "play" j'avoue,
le mec peut être le meilleur musicien du monde, s'il choisit un instrument pareil c'est que forcément y'a une part de mauvais goût en lui...
bon sinon j'avoue, le jazz, ça me fatigue un peu et comme on peut l'entendre "ça amuse plus ceux qui en jouent que ceux qui écoutent" Smile
ma contribution s'arrêtera donc là...
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 14:23

teenagegraveman a écrit:
'"ça amuse plus ceux qui en jouent que ceux qui écoutent" Smile
ma contribution s'arrêtera donc là...
Suffit d'écouter du "vrai" jazz, pas des musiciens avec des basses à six cordes (une basse à six corde, c'est une guitare, bonjour les complexes d'infériorité pour jouer de ça).

Exemple, The Quintet.



Un concert organisé comme ça, un soir de match de boxe. La salle est à moitié vide, Dizzy Gillespie passe plus de temps en coulisse à essayer de suivre le match que sur scène, Charlie Parker joue sur un saxo en plastique... Mais Mingus et Roach ont décidé d'enregistrer le concert, et le sortiront sur leur propre label. Et ça donne un des meilleurs live de jazz jamais enregistré. La plus fine fleure de chaque instrument, des mecs qui resteront à la pointe à travers le hardbop et jusqu'au free jazz (voir les albums de Roach et Mingus), et puis Bird et Diz, qui se retrouvent quelques années après leurs grandes collaborations des 40's, et parviennent toujours à tirer le meilleur l'un de l'autre.
J'oublie un peu Bud Powell, je ne suis pas fan, mais c'est quand même pas n'importe quel pianiste.

Niveau piano sans être original, je suis plus Monk, ici avec Coltrane dans une de ses plus belles compos (avec Epistrophy mais elle est trop évidente) :

Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 15:38

Merci pour toutes ces remarquables contributions. Je ne connaissais même
pas l'existence de ce Monk-Coltrane, qui m'a l'air excellent. Donc,
j'apprends des trucs et je jubile.
Après sur le Michel Camilo, faut
pas se focaliser sur la 6 cordes (ce n'est pas une guitare : cordes plus
grosses et manche plus large) et ne pas jeter un truc juste parce qu'il
semble technique. Les musiques latinos, la salsa et tout ça, ça va très
vite et donc ça demande de la technique, c'est démonstratif. ça
implique pas que ce soit de la daube. Je le trouve très bon, moi, ce
morceau ....


Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Jeu 3 Juin - 16:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9710
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 15:51

Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Merci pour toutes ces remarquables contributions. Je ne connaissais même pas l'existence de ce Monk-Coltrane, qui m'a l'air excellent. Donc, j'apprends des trucs et je jubile.
Après sur le Michel Camilo, faut pas se focaliser sur la 6 cordes (ce n'est pas une guitare : cordes plus grosses et manche plus large) et ne pas jeter un truc juste parce qu'il semble technique. Les musiques latinos, la salsa et tout ça, ça va très vite et donc ça demande de la technique, c'est démonstratif. ça implique pas que ce soit de la daube. Je le trouve très bon, moi, ce morceau ....

j'ai fini par écouter mais je n'aime pas, sorry
et même celle de ziggy, je n'arrive pas à prendre du plaisir, même avec toute la bonne volonté que m'accorde ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 16:05

De nada senor. Peu importe, on est libre de choisir ce qu'on aime.
Ptêt qu'un de ces 4 tu seras tenté. ça rejoint le vieux débat "j'écoute de tout" : il ne se pose pas dans les mêmes termes à 20, 30, 40 ou 50 piges, je sais de quoi je parle ...
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 19:30

Quant à moi, j'arguerai de mon légendaire délai de réaction, pour réclamer un sursis contributoire dans ce topic au rythme plus frénétique qu'un boppeux sous speed par un soir de blues pendant qu'à l'arrière-cuisine passe à la télé un match de cricket sous les nuages lourds et menaçant de crever toute la tristesse du monde sur les avenues de Memphis.


Dernière édition par Béroalde De Fuzz le Jeu 3 Juin - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 19:34

Tout à fait, Béro, tout à fait ... belle intervention, mais sois pas trop radin sur les virgules, s'il te plaît.
Toujours tiré de calle 54 : El Gato soi-même.
Un "Bolivia" plus mollasson que celui de ce magnifique album,

mais tout de même, grand bonhomme. Avant le morceau, il parlait des connexions avec le cinéma : Glauber Rocha, Rossellini, etc. (il est le compositeur de la musique du Dernier Tango à Paris). Pardon pour les sous-titres nippons.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Jeu 3 Juin - 20:21

Alors ce dvd (cale 54), plus que j'l'écoute, plus que j'le trouve sensass, voire épatant. Ci-dessous : Chucho et bebo Valdes, padre e filio, en duo à 2 pianos. Complicitad y musicalidad : mucho marveloso !
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Dim 6 Juin - 18:20

Peter : pas de commentaire constructif de ma part, juste envie de te dire "Continue comme ça !"
J'ai tout à découvrir en matière de jazz, et tu évoques des pistes qui me parlent, j'aime la démarche, tes contributions ou celles des autres... Les titres de Don Cherry et de l'Art Ensemble of Chicago ont colonisé mon cerveau depuis que je les ai écoutés, pour mon plus grand bonheur. Et si c'est pour lire des choses aussi pertinentes et intelligentes que le commentaire de Ziggy sur l'histoire du jazz, je ne peux que dire bravo et merci !

(j'essaierai de faire des commentaires un peu plus utiles, mais là tout de suite, c'est dur)
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 12:51

Dahu Clipperton a écrit:
Peter : pas de commentaire constructif de ma part, juste envie de te dire "Continue comme ça !"
J'ai tout à découvrir en matière de jazz, et tu évoques des pistes qui me parlent, j'aime la démarche, tes contributions ou celles des autres... Les titres de Don Cherry et de l'Art Ensemble of Chicago ont colonisé mon cerveau depuis que je les ai écoutés, pour mon plus grand bonheur. Et si c'est pour lire des choses aussi pertinentes et intelligentes que le commentaire de Ziggy sur l'histoire du jazz, je ne peux que dire bravo et merci !
Merci
ça fait bien plaisir, d'autant que pendant un moment, j'ai eu l'impression de pisser dans un violon. Donc, je vais m'y remettre. Mais, pour être bien clair, je ne suis pas un exégète de cette musique. Je me contente de parler d'albums (plus que d'artistes en général) que je connais bien parce que je les fréquente depuis longtemps (tu remarques qu'il n'y a pas beaucoup de nouveautés dans tout ça). Je ne suis pas non plus précisément dans la ligne du parti du forum et, de toutes façons, généralement hétérodoxe par rapport à toutes les chapelles. D'où mon 1er compte-rendu sur Soft Fourth, un album qui n'est ni reconnu dans le monde du jazz (parce que Soft est vu comme venant du rock) ni dans le monde du rock (parce qu'ils font là un album de jazz). Ce qui ne m'empêche pas de le considérer comme un très grand album. Petite remarque : si je mets des vidéos youtube comme illustration, il ne me semble pas que ce soit le moyen idéal pour aborder cette musique. Il faut écouter les albums. Dans l'ère de l'abondance numérique dans laquelle nous sommes, c'est aisé. Rien à voir avec ma jeunesse où, il fallait soupeser scrupuleusement chaque achat de LP, du fait des contraintes budgétaires. Donc, prendre son R&F ou son JazzMag et faire des croix au stylo pour marquer les 1 à 3 albums qu'on pourrait s'offrir dans le mois. Times they are a changin' n'est-il pas ? Merci, en tous cas, pour ces encouragements.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 13:13

Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Rien à voir avec ma jeunesse où, il fallait soupeser scrupuleusement chaque achat de LP, du fait des contraintes budgétaires. Donc, prendre son R&F ou son JazzMag et faire des croix au stylo pour marquer les 1 à 3 albums qu'on pourrait s'offrir dans le mois.

Vécu exactement la même chose dans le début des années 90. Un cd par mois, voire tous les deux mois. Fallait pas se planter, et ça arrivait pourtant souvent (Pyromania de Def Leppard, aïe, souvenir douloureux). De toute façon, les trois quarts des trucs intéressants, on ne les trouvait pas dans le désert sonique de la petite province.
(Soit, néanmoins, on bénéficiait des discothèques familiales et de médiathèques qui permettaient de bosser les bases. Situation bien différente, donc, de celle des pionniers des années 60-70.)

M'enfin, je suis drôlement content d'avoir vécu ça. Écouter enfin, un disque attendu pendant dix, quinze ou vingt ans (ex.: Punishment of Luxury, entendu un soir entre 92 et 94 dans l'émission radio de Bernard Lenoir, dégotté y a quelques mois), je me frotte souvent les mains en pensant que ça procure des sensations de frissonnement comme n'en auront pas ces petits sagouins privilégiés de la génération Naast, bouh.


Et quant à l'absence de réaction immédiate sur un forum, faut pas se formaliser; ça ne veut pas dire que ce qu'on écrit n'est pas lu ou apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11833
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 14:21

Béroalde De Fuzz a écrit:
Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Rien à voir avec ma jeunesse où, il fallait soupeser scrupuleusement chaque achat de LP, du fait des contraintes budgétaires. Donc, prendre son R&F ou son JazzMag et faire des croix au stylo pour marquer les 1 à 3 albums qu'on pourrait s'offrir dans le mois.

Vécu exactement la même chose dans le début des années 90. Un cd par mois, voire tous les deux mois.

Ben oui, on est pas mal à avoir fait ça Peter.
Le P2P a commencé à devenir vraiment opérationnel qu'au début des 00's (perso je m'y suis mis en 2003). Autrement dit jusqu'à 23 ans pour moi, c'était à l'ancienne . MySpace ça vient encore un peu plus tard dans mon souvenir...
Par ailleurs même aujourd'hui, faut pas se masturber, t'as 13 ans tu vas pas aller dégoter le dernier LP d'un groupe de Détroit inconnu... Tu te farcis les mêmes classiques que les générations précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 20:54

beat4less a écrit:
Par ailleurs même aujourd'hui, faut pas se masturber, t'as 13 ans tu vas pas aller dégoter le dernier LP d'un groupe de Détroit inconnu... Tu te farcis les mêmes classiques que les générations précédentes.

Aaaaah chais pas. Dans la grande majorité, oui, mais j'ai l'impression qu'il y a tout de même plus de gamins qui écoutent des trucs pointus. Enfin, juste une impression.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 22:02

A mi me gustan los gatos,

voici donc Leandro "El Gato" Barbieri, ténor argentin (saxophoniste, pas chanteur) qui a atteint le sommet de sa gloire au début des 70's, la sortie du Dernier Tango à Paris ayant bien lubrifié son introduction dans le grand public. Auparavant il avait cotoyé le free jazz new yorkais avec Don Cherry et participé au gargantuesque "Escalator over the Hill" de Maman Carla Bley.
Entre 71 et 73, il sort 4 albums : Fenix 1971, El pampero 1972, Under fire 1973 et Bolivia 1973. Quatre albums où l'on entend une musique simple, jamais "intello" et très souvent flamboyante, impérieuse, rythmée et entraînante. Es un gato de fuego ! Son son est immédiatement reconnaissable, caractérisé par un "growl" hénaurme. Les sections rythmiques sont de 1er choix : Arto Moreira, Bernard Purdie (batteur d'Aretha), Nana Vasconcellos aux percus, le français Jean-François Jenny-Clark et un Stanley Clarke efficace à la basse, des congas, des bongos et plein de trucs qui font Cliticlop ... Influence des airs folkloriques latino-américains, Gato chante Yo le canto a la luna d'Atahualpa Yupanqui et Vidala triste pour son "amigo Che, Che que me escuchas", il veut faire une musique du Tiers-Monde qui emprunte le chemin du jazz.

Les puristes et les inquisiteurs de tout poil jugent sa musique facile et commerciale: il a eu le défaut de plaire et de vendre des disques à la pelle, ce qui fait mauvais genre chez les amateurs d'artistes maudits. Et puis sa musique présente l'infâme tare d'être agréable, enthousiasmante, chaleureuse, voire dansante. Faut reconnaître qu'on frise, rarement mais parfois, le guimauve grand style (Ah, cet Antonico avec le sax en re-recording... : parfait pour une BO de Lellouch) ou l'ambiance Carnaval de Rio (Maria Domingas). Mais juste de temps en temps. Par contre, à partir de "Caliente !" en 1976, el Gato ne sort plus que de la musique d'ascenseur nauséabonde (effet laxatif assuré) : entre le pognon et le blé, il a choisi l'oseille.
Je propose donc en n°1 "Bolivia", le plus représentatif. L'écoute de Merceditas, avec ses claquements de mains, permettra de savoir très vite si on aime ou pas le bonhomme.

En n°2 El Pampero, un live, avec son "Brasil" incandescent et ce line-up :Gato Barbieri (saxophone ténor, chant), Nana Vasconcelos (percussions),
Sonny Morgan (conga), Bernard Purdie (batterie), Chuck Rainey (basse),
Lonnie Liston Smith J. (piano), Romeo Penque (flûte alto), Phil Bodner
(flûte), Danny Bank (clarinette basse), Oliver Nelson (saxophone alto),
Hank Jones (piano), David Spinozza (guitare), Ron Carter (basse),
Bernard Purdie (batterie), Airto Moreira (percussions)

En n°3, voici Fenix, le plus ancien des 4, une fusion jazz/latino plus vaudou que Getz-Copacabana. Nana Vasconcellos y est pour beaucoup. J'aime cette pochette là:

mais c'est la pochette suivante la plus répandue :

En n°4 enfin, Under Fire, si on a vraiment aimé les 3 précédents ( mais, euh... ici, c'est pas gagné)

On termine avec une tite vidéo : Brasil dans el Pampero. ça me boute en joie.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 23:01

Le line-up du live est, comment dire...
(c'est comme tu l'as mis : ça se passe de commentaire)
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Lun 7 Juin - 23:04

En fait, il est (je le réécoute actuellement) plus que très bon, ce live. Et Brasil n'en est pas forcément le meilleur morceau. J'ouïs actuellement un "Mi Buenos Aires Querido" (Carlos Gardel) pas piqué des hannetons...
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 12:46

Au fait, je tenais à te "rassurer", Peter : quand on m'indique un album à écouter, j'écoute toujours le disque en entier, je ne me contente jamais d'un ou deux titres
(Et puis Youtube, c'est pratique pour se faire une idée...)

C'est ce que j'ai fait avec le Rahsaan Roland Kirk et le Don Cherry. Mais bon, pour le moment je ne les ai écoutés qu'une seule fois (je préfère laisser reposer, y revenir plus tard), et comme je te l'avais dit, je suis un gros incompétent en matière de jazz, n'attends pas un commentaire détaillé / intelligent / intéressant de ma part

Sinon, je me retrouve un peu dans vos remarques avec Béroalde. Je n'ai eu accès au web qu'en 2006, et un ordi qu'en 2004, pour l'essentiel j'ai fait avec ce que j'empruntais à la médiathèque, et de plus en plus je me demande si ça n'était pas plus "sain" de faire sans le streaming et le téléchargement. Avoir tout "sous la main", si facilement, c'est bien, mais est-ce que ça aide vraiment à écouter les disques ? Pas sûr...
Parfois je me dis que je devrais faire de longues pauses, où je découvrirais "à l'ancienne", et ne passer sur le web qu'en coup de vent, épisodiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 13:02

Dahu Clipperton a écrit:
n'attends pas un commentaire détaillé / intelligent / intéressant de ma part
tss tsss tsss tsss ..., pas de ça, mon garçon ! Mort aux complexes ! Ne jamais se sous-estimer ! Spontanéité, audace, hardi les petits, hissez la grand voile, et tout et tout ! Dire ce qu'on pense, ce qu'on ressent. Ne jamais se laisser enfoncer par ceux qui savent mieux et plus que tout le monde. Rentrer dans le lard, c'est entrer dans l'art ! (wow, c'est bon ça ...).
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11833
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 13:06

Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Dahu Clipperton a écrit:
n'attends pas un commentaire détaillé / intelligent / intéressant de ma part
tss tsss tsss tsss ..., pas de ça, mon garçon ! Mort aux complexes ! Ne jamais se sous-estimer ! Spontanéité, audace, hardi les petits, hissez la grand voile, et tout et tout ! Dire ce qu'on pense, ce qu'on ressent. Ne jamais se laisser enfoncer par ceux qui savent mieux et plus que tout le monde. Rentrer dans le lard, c'est entrer dans l'art ! (wow, c'est bon ça ...).

Démago !
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 13:10

beat4less a écrit:

Démago !
Déformation professionnelle, désolé ...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 21:14


Faut bien reconnaître que, si l'on excepte les chanteuses, les filles ne sont pas légion dans le jazz, dans le rock non plus, d'ailleurs. Raison de plus pour consacrer quelques lignes à Carla Bley. Excellente compositrice, demandée par des tas de gens (Charlie Haden, Michael Mantler avec qui elle réalise "The Hapless Child", Nick Mason dont elle compose l'album "Fictious sports", tous deux avec Wyatt au chant), sa culture musicale étendue la conduit à mêmler à son jazz tout plein de genres différents. Gospel ici : http://www.youtube.com/watch?v=4saV9b_o_9g
(intégration désactivée, sorry)
Funk dans "Blunt object" (le danseur fou dans Youtube Contest) et "Sung song long", musique européenne à la Kurt Weill ou Nino Rota dans "Still in the room".
Elle fabrique un habile fourre-tout, tissé de références populaires et savantes, tricoté avec du rock, du jazz, de la musique latino, et en y instillant humour et ironie.

Voir cet excellent "Reactionary Tango" de l'album Social studies, ici en live avec le look maîtresse d'école et les lunettes demi-lune qui vont bien avec:

Watch carla bley..." reactionary tango"... live in Musique  |  View More Free Videos Online at Veoh.com

Elle fonde son label, Watt et un big band de 10 musiciens où l'on retrouve son dernier mari en date, l'excellent bassiste électrique Steve Swallow et le non moins remarquable tromboniste Gary Valente, celui-la même que vous avez entendu dans "The Lord...". Un personnage franchement atypique, donc.
On trouvera dans

le très bon "Sing me softly of the blues" dans une version très groovy, très différente donc de l'interprétation Shepp/Krog.
Enfin pour ce 440, très typique de sa facture, on écoutera avec un égal ravissement:

PS Je ne résiste pas à vous faire entendre un extrait de cet album que j'ai évoqué plus haut. Un des tout meilleurs disques de prog que je connaisse. Ce que j'appelle du prog, en tous cas...
Michael Mantler
"The Hapless Child and other inscrutable
stories"
WATT / ECM (1976) words & illustrations by Edward
Gorey
with Robert Wyatt: vocal, Carla Bley: piano synth, Steve
Swallow: bass, jack DeJohnette: drums, Terje Rypdal: guitar




Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Ven 23 Nov - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mar 8 Juin - 21:30

20 juin 2009, il y a un an, à peine. Carla s'est coupé les cheveux (tant pis), mais elle joue toujours avec Robert (tant mieux).
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4305
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Oh oui, causons jazz (Ziggy)   Mer 9 Juin - 16:00

Suivant l'adage confucéen "C'est pas parce qu'on porte pas un Perfecto qu'on n'est pas perfectionniste", j'ai édité mon post sur Fourth avec ces photos :

Dans un interview de 1997:
Question : En revanche, avant votre accident, sur " The End Of An Ear ",
vous jouiez bien d’une vraie batterie …



Robert : Oui, sur celle de Mitch Mitchell. C’était une Ludwig en érable,
fabriquée spécialement pour Mitch, avec une caisse claire Gretsch, j’en
ai joué de 1968 à la fin de ma carrière de batteur. Il me l’avait donnée, et j’ai tout fait avec, aussi bien Soft Machine
que Matching Mole.
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh oui, causons jazz (Ziggy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oh oui, causons jazz (Ziggy)
» [Jazz] Sonny Rollins
» [jazz] Théorie (notations d'accords)
» [Jazz] Dix-huit albums pour l'île déserte
» Les pochettes Jazz

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: