Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Binic 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Binic 2015   Dim 9 Aoû - 1:33

@ratel a écrit:
 écouter Yva Sumac en 78t et le regarder apprendre à ma douce l'open tuning qu'il a lui-même appris de RL Burnside, hop.
Message à MC5 : tu te rappelles de ce que je disais à propos de la double page dans MAD ? Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8049
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Binic 2015   Dim 9 Aoû - 16:31

@Dahu Clipperton a écrit:
@ratel a écrit:
 écouter Yva Sumac en 78t et le regarder apprendre à ma douce l'open tuning qu'il a lui-même appris de RL Burnside, hop.
Message à MC5 : tu te rappelles de ce que je disais à propos de la double page dans MAD ? Smile Smile Smile

J'y ai pensé immédiatement Razz ( http://magiccarpetburn.blogspot.fr/2010/06/mad-47-june-59-how-to-be-mad-non.html )

@Dahu Clipperton a écrit:
Quant aux Madcaps, je conseillerais au guitariste de se concentrer sur Kaviar Special (vu qu'il est dans les 2 groupes), hein.

Mouairf... En concert c'est effectivement un niveau au-dessus, en revanche sur disque je trouve Kaviar Special assez peu intéressant, contrairement aux Madcaps. 
'fin cela dit ça doit vraiment être l'enfer de bosser avec Dahyot (le genre de gars qui t'engueule backstage si t'as planté un accord en milieu de chanson)... pig
(tant qu'on y est : Crank et Chouette étaient importants ne serait-ce que pour avoir rappelé que le garage rock n'est pas seulement un truc de minets propres sur eux et de beaux gosses bien sapés - nan parce qu'à un moment donné j'ai commencé à douter très sérieusement, quand même)

(à part ça c'est une Xantia, pas une Xsara - grand fou)
Revenir en haut Aller en bas
ratel
Dandy
Dandy
avatar

Nombre de messages : 888
Localisation : à l'église du coin
Humeur : make a joyful sound onto the lord !
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Binic 2015   Dim 9 Aoû - 17:05

@MC5 m'a tuer a écrit:
@Dahu Clipperton a écrit:
@ratel a écrit:
 écouter Yva Sumac en 78t et le regarder apprendre à ma douce l'open tuning qu'il a lui-même appris de RL Burnside, hop.
Message à MC5 : tu te rappelles de ce que je disais à propos de la double page dans MAD ? Smile Smile Smile

J'y ai pensé immédiatement Razz ( http://magiccarpetburn.blogspot.fr/2010/06/mad-47-june-59-how-to-be-mad-non.html )

nan mais, traitez-moi de hipsteur tant que vous z'y'etes  tawar ta gueule . sales gosses
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rawbluesparis.fr
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7313
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Binic 2015   Dim 9 Aoû - 19:29

C'est vrai que du coup, en y repensant, le costume kaki, la barbe, la discographie presque mainstream (alors on se fournit chez Mississippi Rds)... on pourrait y voir une ressemblance Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Binic 2015   Lun 10 Aoû - 11:30

Après une semaine d'Ile de Ré pour me remettre de ce trop-plein de monde (Pauline me fait remarquer l'ironie de cette remarque, vu le nombre d'invivables sur l'ile en cette saison), me revoilou. J'y va de mon CR.

Tout le monde a fait le tour des problemes de surpopulation de connards, et je n'ai vraiment pas envie de les ressasser au risque de ne retenir que ça. Simplement, au cas où ça puisse remonter aux oreilles des responsables, ce que j'ai déjà évoqué au Ratel pendant le café du lundi matin : 1. félicitations à l'orga pour toujours améliorer les conditions d'année en année. L'effort est visible et louable, ce serait con de ne pas le remarquer. 2. malheureusement, le public empire plus rapidement que l’accueil ne se développe. Je suggère donc très sérieusement un service de sécu haut de gamme (pas des gorilles, des mecs zen et compétents, ceux qui coutent cher) pour gérer le camping, et les alentours du festival (là où finissent par zoner ceux qui se branlent totalement de la musique). Faute de mieux : diviser le camping pour séparer fêtard et dormeurs (ça m'aurait éviter le choix cornélien de 5h du mat' : risque de me faire casser la gueule, ou coup de fil aux flics ?) et fermer les plages (ça évitera les familles faisant demi tour face aux marées de verre cassé dans le sable, qui risquent sans qu'on puisse le leur reprocher de faire une bien mauvaise pub à la Nef des Fous). Sinon, simplement trouver un moyen pour ne plus attirer les "teufeurs" - je suggère de décaler le festival en semaine - qui sait, ça pourrait marcher (on est de toutes façons obligés de prendre des jours quand on veut tout voir, et puis ça arrangera les gens pépères qui veulent une loc d'une semaine et sont baisés par le rituel "du samedi au samedi").

Bon, côté musique, grande édition...

Delaney Davidson and Sister Isobal Garcia : Vu seulement le premier show, pour cause de conflit avec je ne sais quoi (la fatigue ?) durant le second. L'ordre alphabétique me fait aborder le premier one-man-band looper par le moins évident à critiquer : ses longues mises en places (et fins) de morceaux ont un sens, décrit par Ratel, mais pas l'évidence nécessaire à vaincre le plein air. Mais oui, le mec crée un son fascinant et son répertoire en ressort par instants avec une grande force. Ça doit être magnifique dans une cave enfumée.

   Dividers : Des cavalcades pas totalement dark country, mais tirant par là. Ça sonne bien, mais où sont les chansons ? Je pense que ça a empêché pas mal de monde de rentrer dedans, c'est pourtant efficace.

   Forever Pavot : aaaah,  les BO 70's de nanards de Jesse Franco, les génériques de séries tv british... qu'elle était belle notre jeunesse, hein ? Le Ratel se plein que je l'y ait trainé – n'étant pas fans des productions studio, j'étais au moins curieux de voir commence ça se reproduisait en live. Pas convaincu.

   Henry's Funeral Shoe : Une grosse surprise. Ce groupe qui a tout pour me plaire (un des meilleurs son de stratocaster depuis belle lurette) mais auquel je n'ai jamais trop accroché, ni sur disque ni sur scène. Après quelques années de hiatus, ils reviennent avec une prestation un poil plus sobre, mais, me semble t il, un son consolidé rendant les mêmes morceaux un peu simplets encore plus "énôrmes". Les deux show m'ont grandement enthousiasmé et je guetterai la sortie de leur nouvel EP (évoqué l'air de rien entre deux morceaux le dimanche).

   Hipbone Slim & The Kneetremblers : Spécifique à Binic, le plaisir d'entendre Sir Bald accompagné d'un saxo, et ce premier show le samedi soir passé à apprendre les bonnes manières à un public pogoteur, avec succès (et le dimanche en mode "visite à Brighton"). Sinon, le groupe vraiment à son top, comme on l'aime. Ses gimmicks, que se soit musicaux ou scéniques, sont tous passés sans se fracasser dans le ridicule qui peut parfois guetter. Je ne pense pas qu'on puisse le voir faire un meilleur concert. A ce niveau, certains de ses morceaux pourtant communs ressemblent vraiment à d'énormes tubes – Baldhead, oui, mais les autres aussi.

   James Finch Jr. : Le concert d'ouverture du vendredi. A mi-chemin entre l'écriture pop classieuse de SF et les groupes "pause pâté" des années passées. C'est horrible de dire d'un groupe qu'il est "plaisant" alors qu'on en a rien à foutre. Ben c'est le cas ici.

   Kaviar special : Je vais me joindre à l'avis général. En comparaison d'un concert passé auquel j'avions assisté, le progrès est énorme. Je reste convaincu qu'il leur faut un chanteur (à la fois pour une vrai voix et pour un frontman), mais la prestation scénique a atteint un niveau avec lequel les autres français du festival ne rivalisaient pas. Le dimanche était cool et avait deux ou trois meilleurs morceaux (Summer n'avait pas été jouée la veille il me semble), mais le samedi, c'était "John Dwyer monte un groupe avec Matthew Melton". On peut garder des réserves sur la constance des compos (trois-quatre tubes sur le premier album, le reste un peu moins mémorable), mais la machine live est bien lancée. J’espère que le succès apparent des Madcaps ne détournera pas leur guitariste, qui semble dans les deux groupes développer un jeu assez personnel qui me branche bien.

   La bastard : J'ai du entendre quasiment chaque concert sans trop aller voir, ça m'a fait chier. Musique d'autoradio de voiture rouillée. Pas Springsteen, plutôt la version beuglarde qui n'a rien à dire du cliché. Au fait, c'est "la batarde" ou "L.A. Bastard" ?

   Regal : Pas super convaincu par les albums du groupe (ça sonne bien, quoi), mais attiré par les retour des concerts de cette année, j'en ai presque été déçu. J'ai fais la première moitié du premier show et la seconde du deuxième, et je ne suis rentré dans aucun des deux. Pas moyen de piger ce qui se passe durant une chanson, même si les accroches instru sont souvent cool.

   Shake it like a caveman : J'ai beaucoup souffert de rater son show du dimanche, qu'on pouvait deviner dès l'annonce de l'ordre de passage comme le plus essentiel (d'autant qu'avec le retard des Sonics, j'eu peu m'y rendre, grumpf). Donc, pour ses deux concerts d’après midi, c'était tres tres (tres) cool. Un son d'une parfaite économie de moyen qui fait ressortir ses grooves à merveille, et un excellent chanteur (rare en one-man-band, cette voix). Il n'a pas fait dans le spectaculaire, mais montré que ses chansons tiennent la route. D'ailleurs, j’espère que tout le monde a acheté Digital Football, le LP chez Beast sur lequel son set est calqué, et que je trouve vraiment farpet (quoi qu'un poil court, à 20 minutes le LP). Moi, j'ai fais l'emplette de son cd "Big Band", qui semble malheureusement souffrir d'un son "vraiment pas top" en comparaison du LP solo à la guitare rutilante.

   Son Of Dave : Excellente surprise. One-man-band sans guitare ni batterie, mais avec harmonica, beat-box et loops. Et tout un spectacle bien rodé – répertoire solide, gimmicks blagueurs, interprétation solide et personnelle. Plutôt irrésistible, le bonhomme. Une sorte de bouffée de fraicheur dans le vendredi binicais, un peu à part et pourtant avec toutes les bonnes raisons d'être programmé là.

   Blues Against Youth : 2015 était un grand cru de one-man-bands. Blues Against Youth jouait le vendredi comme "un de plus". Trop d'effets de guitare noyant la voix, compliquant l’accès aux chansons. Par contre, changement complet le samedi : répertoire parfait, audible, découverte des talents de chanteur du mec, et puis impression d'une bien meilleur humeur de sa part. Un set durant lequel la mayonnaise a pris, quoi. C'était un de ceux que j'aurai pu rater le plus facilement, et que je suis bien heureux d'être tout de même allé voir.

   The Madcaps : Bon, l'album est très bon, et ils ont une super réputation scénique, non ? Pourtant, c'était de la resucée très pro du studio sans trop d’âme, non ? J'ai essayé de me concentrer sur les nouveaux morceaux pour deviner s'ils feraient un bon second LP, mais je n'en ai pas retenu grand chose. Bon, encore une fois, ils ont un guitariste tres prometteur.

   The Sonics : Rhalala, ce peuple. Bon, je n'ai pas vu les Sonics. On a écouté ça assis sur la jetée en regardant la mer, comme un écouterait un bon album live en vacance. Et ça faisait un sacrément bon album live. Les nouveaux titres ne ramaient pas trop (malgré, oui, de la resucée de clichés à un niveau industriel), la reprise des Kinks était tip top (j'aime beaucoup The Hard Way), et les bons tubes ont été tirés du vieux répertoire sans rien gâcher niveau chant, et avec une efficacité redoutable de l'ensemble des musiciens. Ce talent à jouer tous ensemble une mélodie qu'on pourrait beugler tout seul, c'est quelque chose.

   Tijuana panthers : Entendu très mal pour le premier concert (tout en me défendant contre un mec venu m'insulter et une nana balançant ses bouteilles vides sur les passants), et raté malheureusement pour le second. Ça semblait sympa. Un peu bordélique, mais avec un son plutôt dépouillé, une reprise clean des Buzzcocks... Je guetterai peut être à l'avenir.

   Urban Junior : Bien, l'ordre alphabétique, qui me fait finir sur un des trucs les moins évident. Une bonne idée de prog, c'est sûr, que de foutre en final grande scene le vendredi un mec disposé à faire remuer le public relou dans une ambiance boite de nuit d'Ibiza (enfin, pour ce que j'en imagine, j'ai encore moins foutu les pieds à Ibiza qu'en boite de nuit). Trop de clavier, trop d'electro bricolo, pas assez d'action sur scene. On a fini par craquer et se barrer quand il a semblé sortir un peu plus la guitare, et un son plus en accord avec Binic. C'était peut être une erreur, ce que j'en ai entendu de loin le lendemain semblait également plus supportable... mais c'était trop tard, il nous avait montré ce que "l'ambiance Binic" a de pire a offrir, la bande son des bouteilles de jack daniels brisées sur la plage, des mecs bourrés qui vous bousculent sur la passerelles et de l'odeur de pisse.


Enfin, méga-bonus merci-Ratel-pour-le-texto-qui-nous-a-permi-de-ne-pas-rater-ça : Birds Are Alive en terrasse de troquet pendant une heure et demi le dimanche midi. Un des meilleurs moments du weekend. Je pense qu'il a joué tout son répertoire avec deux/trois (?) reprises des Sonics vers la fin pour se préparer à la soirée. En plus de l’interprétation au top (personnelle, pas trop noyée dans les poncifs ni dans les effets sonores de one-man-band timide) il a vraiment de quoi faire une setliste parfaite avec du standard varié et des morceaux perso accrocheurs (plus qu'il ne m'avait semblé il y a quelques années, où surtout ses reprises m'avaient plu).


Dernière édition par Puck le Lun 10 Aoû - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8049
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Binic 2015   Lun 10 Aoû - 11:46

@Puck a écrit:
Moi, j'ai fais l'emplette de son cd "Big Band", qui semble malheureusement souffrir d'un son "vraiment pas top" en comparaison du LP solo à la guitare rutilante.

Tu l'as trouvé où ??? J'ai couru après tout le week-end, z'ont pas arrêté de me dire qu'il avait oublié les CDs ! Bon, 'fin s'il est "vraiment pas top", tant mieux, du coup.

(chapeau pour le compte-rendu, sinon)
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Binic 2015   Lun 10 Aoû - 11:50

Il en restait cinq quand je l'ai acheté... avant son premier concert.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Binic 2015   Lun 10 Aoû - 19:07

Pour les ceux qui l'ont raté, un petit extrait de Birds Are Alive le dimanche, filmé depuis ma table de resto :

Revenir en haut Aller en bas
ratel
Dandy
Dandy
avatar

Nombre de messages : 888
Localisation : à l'église du coin
Humeur : make a joyful sound onto the lord !
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Binic 2015   Jeu 13 Aoû - 20:43

@Puck a écrit:
Pour les ceux qui l'ont raté, un petit extrait de Birds Are Alive le dimanche, filmé depuis ma table de resto :



commentaire de Birds Are Alive a écrit:
Je m'apercois d'ailleurs grâce à cette vidéo, que je ferais mieux de jouer cette reprise de Suicide un peu plus vite et surtout de tenir un peu mieux le rythme!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rawbluesparis.fr
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11080
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Binic 2015   Ven 14 Aoû - 13:27

les Kaviar Special sont mon groupe garage français préféré en activité

excellent en live (meilleur que Regal si je compare aux dernières fois où j'ai pu voir les deux groupes), le disque est certes un peu inégal mais porté par quelques tubes absolument jouissifs (summer, poison cake et sabaddidon), le guitariste lead est excellent, probablement le meilleur de la place en ce moment (je ne suis pas gêné par l'absence de frontman)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Binic 2015   Ven 14 Aoû - 13:43

J'ai préféré Regal, plus varié, meilleurs morceaux, moins T'y Segall alike.
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11080
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Binic 2015   Ven 14 Aoû - 15:24

l'écriture de Regal est plus fine, par contre j'ai été un peu déçu la dernière fois que je les ai vu en concert, j'ai trouvé ça un peu moins bon que par le passé (les fois précédentes le groupe m'avait fait une très grosse impression il faut dire)

je crois que le line-up a pas mal changé, le bassiste qui était lui aussi issu des Last Rapes of Mr Teach est parti non ? plus qu'un membre qui était dans ce groupe maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4119
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Binic 2015   Ven 14 Aoû - 15:55

Tout à fait, juste le guitariste.

Le batteur a aussi changé depuis peu, c'est nettement moins brut, mais plus varié et plus groove maintenant.

Regal c'est plus fin, et sur disque c'est toujours assez passionnant a écouter, à faire tourner, notamment pour comprendre ce qui se passe vraiment dans les morceaux. Par contre je suis d'accord avec Blau, en ce qui me concerne Kaviar Special c'est probablement ce qu'il se fait de mieux sur scène, c'est beaucoup plus jouissif et immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Binic 2015   Ven 14 Aoû - 19:24

@ratel a écrit:
@MC5 m'a tuer a écrit:
@Dahu Clipperton a écrit:
@ratel a écrit:
 écouter Yva Sumac en 78t et le regarder apprendre à ma douce l'open tuning qu'il a lui-même appris de RL Burnside, hop.
Message à MC5 : tu te rappelles de ce que je disais à propos de la double page dans MAD ? Smile Smile Smile

J'y ai pensé immédiatement Razz ( http://magiccarpetburn.blogspot.fr/2010/06/mad-47-june-59-how-to-be-mad-non.html )

nan mais, traitez-moi de hipsteur tant que vous z'y'etes  tawar ta gueule . sales gosses
Teuh teuh teuh, quand j'ai vu cette double page, j'ai grossièrement interprété ça comme ça : en haut on a les conformistes (auditeurs mainstream), au milieu les "anti-conformistes conformistes" (Inrockeux, hipsters et autres consommateurs urbains de produits culturels), et en bas les "vrais" anti-conformistes (les Crumbiens, les Ratels, et autres savants hurluberlus de tous poils) rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Binic 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Binic 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Binic 2015
» speedy pizz en 2015
» Autour du Blues : mort d'un festival
» binic folks blues festival
» Binic 2013

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Annonces de concerts-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: