Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Vos LPs fondateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Mer 19 Déc - 16:33

laetitia a écrit:
Je suis tardive... Un de mes premiers CDs à 12 ans, une compile d'Hendrix après avoir vu cette scène :

Capisco.
Je n'en ai pas parlé précédemment, mais celui-ci a été mon 1er achat de lp
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 10:29

...


Dernière édition par mtwallet le Lun 7 Avr - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 14:09

tongue


Dernière édition par NeiИ le Mar 2 Juil - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 15:06

ouep, des singles entre 67 & 74, et je trouve qu'il y a pas trop de cohérence dans le bazar
et pis il manque bubblegum
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Laurent Bigot
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9403
Age : 52
Localisation : Paris
Humeur : c'est quoi cette question à la con?
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 17:16

@mtwallet a écrit:
ouep, des singles entre 67 & 74, et je trouve qu'il y a pas trop de cohérence dans le bazar
et pis il manque bubblegum



bubblegum est déjà sur un LP non?
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11943
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 17:18


ouaip, Outrageous


Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 17:47

@Laurent Bigot a écrit:
@mtwallet a écrit:
ouep, des singles entre 67 & 74, et je trouve qu'il y a pas trop de cohérence dans le bazar
et pis il manque bubblegum
bubblegum est déjà sur un LP non?
ouais mais vu la durée de la compile, y avait de la place pour cet excellent morcif
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 20:46

@mtwallet a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:


y a de bons morceaux là-dessus mais je trouve cette compile très mal faite, sais pas pourquoi..
Bien sûr pas la quintessence du Dorian Grey, mais assez de gros tubes immédiats et crétins pour en saisir l'esprit. Puis tout de même, une nette progression: surf-bubblegum abruti au début, glam'n'roll complaisant ensuite, pour finir sur des morceaux acoustiques. Pour moi, ça fait sens.
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7293
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 21:06

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Pour moi, ça fait sens.
Sans plomb? king
(Effet veille de vacances ... Oui Guic' tu meurs un peu plus à l'intérieur Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 21:58

@


Dernière édition par NeiИ le Mar 2 Juil - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lovely Bones
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion
avatar

Nombre de messages : 80
Humeur : cyclothymique
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Jeu 20 Déc - 22:13

Je ne sais pas trop quand à débuté mon éveil musical.
Par exemple les disques qu'écoutait mon père y sont pour beaucoup je pense. Comme les incontournables Pink Floyd, Beatles, Rolling Stones et quelques bons vieux groupes reggae.

Sinon ma bible en gros:

Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4099
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Ven 21 Déc - 11:31

Ah ah! Pastoral Hide and Seek ! C'est marrant c'est souvent le moins apprécié du groupe, j'ai l'impression (enfin il contient quand même quelques supers moceaux!)
Revenir en haut Aller en bas
Lovely Bones
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion
avatar

Nombre de messages : 80
Humeur : cyclothymique
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Ven 21 Déc - 14:53

Oui j'avoue qu'il y a à boire et à manger mais comme c'était mon premier, c'est toujours touchant de le réécouter puis "Flowing" par exemple est un super morceau.
Par la suite ça m'a permis d'enchainer sur Lydia Lunch et Nick Cave.
Revenir en haut Aller en bas
ZigZagWanderer
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2340
Localisation : Entre 0 et 1
Humeur : Tarif réduit
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Sam 22 Déc - 22:45

Original aussi The Top... mélange étrange entre psyché et "cold wave", avec des morceaux assez longs et des bruits bien bizarres. Parait que robert smith a écrit ça dans son coin, presque tout seul et fort déprimé.

Mais compliqué de répondre à ça... les fondations ? Deux compréhensions :
1) on regarde ce qu'on a écouté au début et on prends ce qui est resté, ceux qu'on écoute encore aujourd'hui,
2) méthode inverse, on regarde ceux qu'on écoute aujourd'hui et on en trouve la racine dans les disque qu'on a beaucoup écouté au début.

Bon, en fait dans 5 ans ça reviendra effectivement sans doute au même mais là j'ai un peu de mal, puisque pour suivre la 2ème méthode il faudrait mettre des disques que j'ai commencé à écouter y'a à peine 2 ans...

Je vais donc plutôt suivre la 1ère méthode et mettre ceux que j'ai écouté vers le milieu du lycée, qui m'on vraiment foutu dedans, et que j'écouterais encore volontiers (même s'ils ne "fondent" pas la moitié de ce que j'écoute aujourd'hui) :

the cure - un best of qui commençait par "10:15 Saturday Night"
joy division - unknown pleasures
the strokes - is this it
the velvet underground - the velvet undeground & nico
et pis d'ailleurs je mettrais que ces 4 là parce que ça me semble correspondre à une période cohérente

Et donc voilà pour la première fournée, après ça se modifie doucement... Par exemple j'ai mis du temps à vraiment apprécier la soul, étant donné qu'à la base j'ai surtout écouté des trucs "froids"
Revenir en haut Aller en bas
Hanemone
Dandy
Dandy
avatar

Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Dim 23 Déc - 18:23

bon on va dire que les fondations c'est ce que j'écoutais le plus au lycée

génération oblige : deux grosses obsessions :
Is this it des Strokes
(je me souviens quand j'ai découvert le clip de someday (merci internet) j'ai pensé que ces types étaient les plus cool de la Terre)
Up the bracket des Libertines

sinon :
T-Rex en général (encore merci internet et quelques 45 tours dans un coin de la maison)
Un best of de Janis Joplin
Des visages des figures de Noir Désir

Revenir en haut Aller en bas
http://walkingwiththebeast.blogspot.com/
rikoloko
Wonderboy
Wonderboy
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Dim 23 Déc - 19:26



en 1980 un copain m'avait copié sur une C90 le premier ROSE TATTOO sur une face et le "end of the century" des RAMONES sur l'autre. peu de temps apres le premier CRAMPS. pas vraiment le genre de musique qui passait dans le bistrot de mes parents. ces 3 disques peuvent atterir sur ma platine encore 30 ans plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Mar 25 Déc - 1:09

Bon, je n'ai pas trop participé au sujet, mais là mes écoutes me font penser à un truc.
Quelque part, après la séparation de mes parents et avant que je ne commence à acheter des vinyles chez Emmaüs, donc entre 89 et 94 en gros, j'ai tenu à mon père un quelconque propos abscons sur l’infériorité du rock par rapport à la musique classique. Oui, j'étais déjà con. Il m'a donc fait écouter une fugue de Bach, et a enchainé sur la seconde face de Rainbow Rising, album phare de la disco du guitariste au plumage noire et à l’œil torve de Deep Purple.
Je ne m'en suis toujours pas remis. C'est un des rares moments de mon enfance qui soit gravé dans ma mémoire. Sérieusement. J'ai deux souvenir clairs de mon père à cette époque : celui là, et son engueulade injuste quand j'ai répété dans un souffle tous les gros mots que j'avais l'habitude de l'entendre prononcer.

Imaginez vous donc jeune et con.





Quelques jours plus tard, j'achetais mon premier L.P., 10 francs :



Avant de cracher sur cette pochette, imaginez vous sa force évocatrice chez un pré-ado, merde !


Edit : Il y a quelques années, j'ai d'ailleurs "interviewé" mon père pour un article sur Rainbow. Je vous la remet, paroles captées à la volée autour d'un single malt (je pense qu'au moins Béro appréciera) :

« Il etait une fois un petit guitariste complexé qui se prenait pour Jean Sébastien Bach. Non pas qu’il n’ait aucune qualité musicale, mais parce qu’il s’appelait simplement Richie Blackmore et il faut bien avouer que face à Yohan Sepastien Pach, ça en impose moins. En même temps comme il n’etait pas allemande, c’est moins grave. Son second problème, c’est qu’il produit des sons avec un instrument qu’on appelle guitare et que ça en jette moins qu’un orgue massif avec ses tuyaux. Mais le petit Richie etait malin et pour compenser tous ces lourds handicaps qui n’existaient que dans sa tête – car il faut reconnaître que depuis au moins un bon lustre ses fans etaient au moins aussi nombreux que ceux du dit Bach – il imagina de remplir le vide laissé sur scene par l’absence de l’orgue monumental de faire construire un arc en ciel gigantesque. Il n’avait plus qu’à trouver le nom de son groupe, et, son imagination ayant tout de meme des limites il le baptisa Rainbow. Peut etre quelques années plus tard l’eut il appelé Rainbow Warrior. Mais à l’époque il ne connaissait pas encore Greenpeace, il ne connaissait que Greensleeves. Un soir, de passage à Paris, il trouva une grande salle vide et il se dit « tiens, pourquoi ne ferai je pas un concert ici ? » Si jamais je fais des fausses notes, le périphérique voisin couvrira leur bruit. Et hop, de Pantin il n’y avait que la porte, il faut bien reconnaître que les autres acteurs de cette soirée prodigieuse n’en etaient pas, des pantins. Ayant oublié de changer à Réaumur, je repris mes esprits je sorti tardivement du métro pour me trouver à proximité de ce lieu ou déjà la rumeur enflait. Accompagné de quelques milliers de joyeux drilles suivant le mouvement de la foule, je me retrouvi dans un bâtiment pourvu de gradins et de sièges dont on se demandait à quoi ils pouvaient bien servir. On se trouvait alors historiquement dans une période de transition. Quelques années auparavant, l’usage des sièges eut été fort simple. La plupart des participant à cette joyeuse fête les auraient arrachés et projetés joyeusement dans des directions variées. Quelques années plus tard, en revanche, le public – car c’est ainsi qu’il fini par être nommé – se serait bêtement assis sur ces sièges. Mais là on etait en 76, année de grande sécheresse s’il en fut, la canicule etait terminée, la pluie etait tombée, et comme chacun sait : après la pluie vient l’arc en ciel.

La on devrait commencer à parler de la musique, mais à quoi bon, comme disait l’autre charlot, quand la musique est bonne, bonne bonne… Infortune du sort, voilà t y pas que pour la première fois de ma vie je me trouvait dans les premiers rangs : l’angoisse, c’etait un concert de hard rock ! Et ben non. Le son etait moins fort que chez Jethro Tull ou Pink Floyd, et surtout meilleur. Le concert dura bien longtemps mais pas trop, reprenant l’essentiel des deux premiers albums du groupe en question. Richie etait cantonné à droite de la scene et il faisait face au claviériste Tony Carey qui assurait, trouvait des sons intéressants, mais sans plus. Au centre de la scene, un poil en arrière, trônait la troisième vedette de ce concert, un monstre que personne ne connaissait alors, et qui s’appelait Cozy Powell. Le bassiste, tout le monde l’a oublié. Surtout moi. Mais bon il a pas fait de bêtises pendant le concert. Ca fait déjà pas mal. Et me direz vous, il reste beaucoup de place au milieu de la scène, et devant. Est ce pour cela que le petit lutin à longue tignasse qui s’avéra rapidement être le chanteur etait obligé de bondir sans arrêt en tous sens ? Les deux live retranscrivent tout à fait bien l’ambiance et le jeu à l’époque. Blackmore faisait souvent semblant d’improviser, mais personne n’etait dupe, jusqu’à ce qu’il se mette à vraiment improviser, ce qui arrivait en moyenne une fois par morceau. Quelques bribes de complaisance dans les solo demeurant fort respectables et dont la structure parfois s’approchait de la musique répétitive qui en etait encore à ses débuts. Montées de manche, descentes de manche, tout ça.. non pas qu’il jouait comme un manche. Un soupçon de complaisance, deux doigts de facilité, mais pour le reste, virtuosité, et même du génie.

Dehors très loin et malgré la distance, on entendait nettement Jean Sébastien se retourner (dans sa tombe). Mais c’etait plus par jalousie que par colère. Finalement, les premiers albums de Rainbow ne ressemble à rien de connu puisque c’est effectivement un savant mélange dont les couleurs finales n’ont rien à voir avec les teintes initiales de Led Zep, Pink Floyd, Richard Cœur de Lion, et Haendel (oui bon parce que Bach ça va bien…). Il y a de bons rocks remuants, des blues inspirés, et surtout de longs morceaux épiques parmi lesquels je mentionnerai en premier chef Stargazer et A Light In The Black. Hey je l’ai même plus ce disque là d’ailleurs ? Putain faut que je le rachète, j’ai plus que le live ! J’ai UN disque de Rainbow moi ? Putain ça c’est ignoble. La honte ! Les boules !

Rainbow, c’est un groupe qui est beau. Rainbow, le groupe qu’il vous faut.

Trop tard ! »


(Je peux vous coller le reste de MON texte à la demande, en MP, discretos pasque c'est un truc d'il y a longtemps que c'est grave la teuhon - non pas encenser Rainbow, mais écrire encore plus mal que maintenant que je suis un auteur publié que j'ai des pro pour dire que je mérite rémunération.)
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Mar 25 Déc - 1:24

Pour être francs, j'attends les réponses :

1. Outrée de Laurent Bigot.
2. Mono-ligne et assassine de Beat.
3. Amusée et compatissante de Béro.
4. Sans doute de l’incompréhension de la part d'Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Mar 25 Déc - 3:31

Un des deux premiers albums que j'ai écouté et aimé à leur sortie... l'autre étant Made In England d'Elton John.



Je peux défendre ce chef d'oeuvre des heures durant, mais quitte à essayer de n'en caser qu'un titre, cet exercice de style irlandisant et faustien serait le premier que je ferai écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Ven 28 Déc - 14:33

Ah, on fait moins les malins, tout d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Bigot
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9403
Age : 52
Localisation : Paris
Humeur : c'est quoi cette question à la con?
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Ven 28 Déc - 14:52

ZiGGy a écrit:
Ah, on fait moins les malins, tout d'un coup.

il y a une certaine cohérence dans tes fondations...
Revenir en haut Aller en bas
ZigZagWanderer
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2340
Localisation : Entre 0 et 1
Humeur : Tarif réduit
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Vos LPs fondateurs   Ven 28 Déc - 15:40

Faut bien dire que tu peux difficilement donner moins envie qu'en parlant d' « un savant mélange dont les couleurs finales n’ont rien à voir avec les teintes initiales de Led Zep, Pink Floyd, Richard Cœur de Lion, et Haendel » (oui j'ai quand même tout lu, c'était par ailleurs plaisant)
Revenir en haut Aller en bas
 
Vos LPs fondateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Aloha Oe Blues - Honolulu Stomp
» Charte de Guilde.
» Des mp3 libre de droit des Fondateurs du Blues
» Vos LPs fondateurs
» Les fondateurs comme vous ne les avez jamais entendus !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: