Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Partagez | 
 

 Avis aux éclaireurs des salles obscures.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mar 1 Déc - 11:11

hier soir, vu

en francais good morning england je crois

nul à chier ; un clip de 2h15 (j'ai tenu 1h) ; inregardable, aucun rythme, pas d'histoire; et pourtant, y a de super acteurs dedans, et des jolis gonzesses fringuées 60s
enfin, au début du film est indiqué "ca se passe en 1966, l'âge d'or de la musique en angleterre", 10 minutes après, le mec de la radio passe Jumpin' Jack Flash... grosse maîtrise du sujet donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11816
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mar 1 Déc - 12:08

Ahah, je connais quelqu'un ici qui va partager ton avis !
Moi j'ai bien aimé, le film est vide mais ça se laisse voir agréablement, la légèreté des 60's est plutôt bien retranscrite.
Après je conçois que les docteurs ès 60's ne s'y retrouvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mar 1 Déc - 12:31

ma copine n'est pas doctoresse et s'est endormie au bout de 20 minutes ; y a pas de "plot"! le réalisateur est un mec qui fait des clips à l'origine je crois, non? remarque c'est pas une excuse, Gondry se démerde bien en long métrage...
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11943
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mar 1 Déc - 13:05

Idem pour Fincher
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Déc - 15:27

Allez donc voir La Route, un
film larmoyant et ridicule, ou le personnage accumule les choix allant
de la bêtise pure (toujours parano quand il croise des gens "gentils")
à l'illogisme complet (toujours inconscient quand il y a un danger
manifeste), et où rien de ce qui est important n'est développé. Des
flashback sans intérêts, une fin risible, tout y est. Bon, y'a Viggo
qu'est pas mauvais et une esthétique réussie, mais ça ne sauve rien.

Mon élément préféré : l'anti-traitement du scorbut. Seul action à
ce propos dans tout le film, on voit vaguement (si on prête attention)
le perso s'avaler une bouteille de vitamines à un moment. Et j'ai vu
des gens sortir de la salle sans avoir pigé tout ce pan du film (qui
aurai pu être un centre intéressant si le choix facile n'avait pas été
de dramatiser avec des méchants à la Mad Max), alors que c'est sensé
être la motivation et le ressort dramatique le plus basique (avant
d'échapper aux cannibales, faut déjà pas crever de ça), mais ça n'est
évoqué qu'à demi mot et faut maitriser les symptômes pour comprendre ce
qui se passe à la fin, c'est dire si c'est foiré.



Enfin bref, grosse daube de SF qui réussi le tour de force de
n'avait absolument totalement aucun sens, aucune moral, aucune
réflexion finale... rien. Même la dimension religieuse tombe à la
flotte (c'est pas un mal, mais ça exprime bien combien le film est
creux).

J'ai pas lu le bouquin, mais il doit être très bien : la lutte contre la maladie et la famine, la peur latente des gangs de cannibales, c'est un sujet bien cérébral (pas comme le film) et littéraire.


edit : Sinon pour du positif, j'ai revu Démineurs depuis la cabine de
proj, toujours aussi bien. Et le Jarmush pour les intellos qui veulent
de la citation croisée de Tarantino et Godard.
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Déc - 15:33

pas un film, mais j'ai revu le spectacle d'Edouard Baer (en DVD) "la vie de Luigi Prizotti" que j'avais vu en "live" à Lyon y a un moment déjà (il est lyonnais au départ le mec donc c'était assez fun au niveau de l'impro)
bon bah j'adore ; autant j'étais bon public ado au niveau des comiques et maintenant y en a plus beaucoup que je supporte, autant lui je le trouve vraiment bon ; jamais vu ses films par contre...
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Déc - 15:35

J'avais vu la Bostella, aucun souvenir si ce n'est que j'avais trouvé ça ni fais ni à faire. Dans le genre bordel comique le film de ce con de Baffie était cent fois supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Rémi
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Sam 12 Déc - 21:48

Gainsbourg (vie héroïque) de Sfar:

Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Lun 14 Déc - 14:53

ZiGGy a écrit:
J'avais vu la Bostella, aucun souvenir si ce n'est que j'avais trouvé ça ni fais ni à faire. Dans le genre bordel comique le film de ce con de Baffie était cent fois supérieur.
en réaction à ton post j'ai maté ce weekend -le début- de la bostella
en effet, c'est chiant comme la pluie... à éviter
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11010
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Lun 14 Déc - 17:47

@mtwallet a écrit:

nul à chier ; un clip de 2h15 (j'ai tenu 1h) ; inregardable, aucun rythme, pas d'histoire; et pourtant, y a de super acteurs dedans, et des jolis gonzesses fringuées 60s
enfin, au début du film est indiqué "ca se passe en 1966, l'âge d'or de la musique en angleterre", 10 minutes après, le mec de la radio passe Jumpin' Jack Flash... grosse maîtrise du sujet donc...

je suis de ton avis
tout le monde m'a dit "il faut absolument que tu vois ce film tu vas adorer c'est pour toi"
je l'ai vu et j'ai trouvé ça pas terrible

aucun scénario, manichéen, aucune profondeur des personnages, gags nazes...
bref c'est assez mauvais, et le pire c'est que tu regardes sur amazon.fr et il y a aucun avis à part le miens et un autre gonze pour faire remarquer à quel point ce film est VIDE et CREUX
c'est à peine distrayant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 23 Déc - 13:21

http://www.youtube.com/watch?v=sw_Upmal8bQ

Les chats persans


Un film qui montre que certains risquent leur peau en jouant de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 23 Déc - 14:04

rhooo, y zont bien réussi à tourner leur flim, ca doit pas etre si terrib' de viv' la bas
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11816
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 23 Déc - 14:50

Ce film a l'air excellent !
J'aime bien le morceau de la bande-annonce.
Pour la petite histoire, le groupe existe vraiment. C'est certes scénarisé mais on est loin de la fiction... Le film a été tourné en 15 jours.
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 22 Jan - 14:37

vu dernièrement Drillbit Taylor avec Owen Wilson
2 trois scènes marrantes mais globalement assez nul

vu les 3 rush hour presqu'à la suite (je connaissais pas du tout) ; je savais que c'était des sacrés blockbusters, donc pas forcément attirés par le truc et pis en fait, c'est assez bien fait
en tout cas, c'est que Chan a fait de mieux depuis son arrivée à Hollywood ; le 1er est insignifiant ; le 2eme pas mal du tout et le 3eme ca va... les scenes de baston sont pas trop mal (surtout la scene dans l'institut de massage dans le 2) ; chris tucker (que je connaissais pas non plus) est assez rigolo en fait ; il en fait des caisses mais a une voix assez marrante et bouge très bien -amateur de subtilité et de scénario s'abstenir- mais ca se regarde jusqu'au bout sans trop de probleme, surtout que le réalisateur a eu le bon gout de rester sur un format 1h20/1h30 alors que la plupart de ses collègues ont la facheuse tendance à rajouter 30min de caca
et les rush en générique de fin avec les gamelles de chan sont toujours agréables à regarder, surtout si vous êtes comme moi et que vous vous marrez quand quelqu'un se fait mal...
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 3 Fév - 15:35

j'ai pas capté si c'est un fake ou pas
http://www.youtube.com/watch?v=FF4H8lB2Y_o
si oui, c'est une resucée de spinal tap
sinon, bah c'est tf1 version hard
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11943
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 3 Fév - 15:38

C'est un docu, un vrai, Lemaire en parle dans le dernier R&F.
Ça a l'air marrant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 3 Fév - 15:40

Oui oui, Anvil ça existe en vrais. Un pote pas du tout metalleux m'a dit beaucoup de bien de ce docu il y a quelque mois. A noter qu'il m'en a parlé pour me demander si le groupe existait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11816
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 3 Fév - 16:11

Ouais c'est pas des rigolos. Cf wikipedia "Le chanteur s'est également fait connaître par l'utilisation d'un vibromasseur pour jouer de la guitare".
C'est pas donné à tout le monde non plus...
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Mer 3 Fév - 16:35

en fait, je pensais a un vrai-faux docu avec promo de ouf genre wikipedia et fausse story ; faux témoignage de metallica & guns genre "ils nous ont tout appris" etc...
un peu comme la promo de gilles gabriel quoi... ha
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 11 Mar - 21:39









Lecture de l’Evangile selon St Arrabal, mai 1981


Apprentissage du twist
3.1 Voici, Johnny vit Alain Bashung, que tous nommaient : « Emanou », et il lui dit : « Je ne suis pas digne de cirer tes boots en python mauve. Apprends-moi le twist ». Et ils se tenaient dans le lieu-dit : « La Zone », et la bière coulait sous les projos.
3.2 Voici, Emanou dit : « Non, c’est toi qui doit twister le premier. » Et ils eurent du bon rythme tout le long de la nuit.
3.3 Quand Johnny eut twisté tout le long la nuit, Emanou jeta son cuir sur son dos, il avait sa guitare Guild blanche à la main, et il partit seul dans le terrain vague du ghetto, et il y a passa quarante jours et quarante nuits.

Complot facho. Tentation in da ghetto
3.4 Mais c’était le temps où dans le centre-ville post-nucléaire, les rois des nations, les fascistes rassemblaient des CRS. Et ils choisirent un CRS et une CRS.
3.5 Ils leur dirent : « Allez quérir dans les décharges les héritiers de 68. Ils clament « No Future » et se couvrent les cuisses de bas-résilles déchirés : ils commettent l’impureté en troquant leurs vieux disques de blues contre des boîtes à rythmes, ils soufflent ensemble sur des rythmes tribaux. »
3.6 Alors le CRS et la CRS partirent. Dès lors ils zonèrent, dans les carrières, dans les parkings abandonnés, et les poubelles.
3.7 Mais Alain, que tous appelaient Emanou, arriva dans le terrain vague du ghetto, et là il fut tenté. Alors le Diable apparut sous la forme d’un petit gros barbu suant du rimmel. Il ôta son chapeau. Il le prit avec lui sur le plus haut ampli du monde, et lui dit : « Vois-tu tous ces fans en délire ? Ils sont ton fan-club si tu me voues allégeance ». Mais Emanou répondit :« Le rocker ne vit pas que de pain, il a besoin de poudre aussi.»

Enseignement d’Emanou-Bashung. Multiplication des burgers. Sermon sur le cimetière de voitures. Départ pour le concert interdit.
4.1 De retour du terrain vague, Emanou joua de sa guitare Guild, et il enseigna la new-wave. Et tous les batcaves et tous les goths tartouillés de khôl venaient l’écouter. Milos-Ponce Pilate, qui était le propriétaire de la boîte, se frottait les mains.
4.2. Pourtant, le mod à cravate, qu’ils connaissaient sous le nom de Jacky Judas, murmurait : « On dit qu’il a troqué sa batterie contre une boîte à rythme. D’où tient-il ce matos ? Que veut-il jouer ? De la variété ? Il contrevient au No Future. »
4.3 Mais Sid disait à Emanou : « Vois cette foule de loubards, ils ont pris le dernier métro pour venir écouter ton rythme disco. Mais ils ont le ventre creux. Il ne me reste que deux cheeseburgers. Comment vas-tu les nourrir ? »
4.4 Prenant alors les cheeseburgers, Emanou-Bashung les rompit, et il les distribua tout au long de la nuit. Et deux cents punks növö et trois mille rockab’ maquillés en noir et en blanc mangèrent et furent rassasiés.

4.5 Voyant les marlous réunis, Emanou-Bashung, monta sur la décharge de bagnoles, et il les enseigna : « Je ne suis pas venu pour abolir le No future, mais pour accomplir la New-Wave.
4.6 « Heureux soient les théâtreux, car ils pourront taper sur des caisses en déclamant des monologues abscons.
4.7 « Heureux les sbires des CRS nymphomanes SS, car ils pourront zoner dans des carrières en se livrant à des pratiques incertaines à base de cordages.
4.8 « Heureux les fans de Bashung, car ils le verront déambuler, habité par son rôle christique ou bien complètement bourré, c’est selon.
4.9 « Heureux les maoïstes et les situ, car leur dialectique cassera des briques.
4.10 « Heureux les nanardeurs, car Arrabal leur offrira un spectacle cinéphilique déviant.
4.11 « En vérité, je vous le dis, laissez venir à moi les petits keupons.
4.12 « Si vous ne vous faites pas semblables à ces petits keupons, vous n’entrerez pas dans le concert à la décharge de bagnoles, et vous ne vous fourrerez pas plein de coke dans le pif. »
4.13 Il dit, et il rassembla avec lui les goths à bas résille et les new-wave à rimmel, et les punks et les rockabs, et tous les marlous il les emmenait au concert interdit. Ils ceignirent leurs cuirs cloutés. Et Johnny et Sid marchaient à ses côtés. Mais le mod Jacky Judas était assis sur sa mob, et il murmurait. Et il méditait en son cœur de le vendre aux fascistes et aux sociaux-traîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11943
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 11 Mar - 22:47

Amen.

ça m'a l'air assez puissant comme film, serait-ce le pire film mettant en scène un chanteur (si on écarte Masked & Anonymous qui est hors catégorie) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 11 Mar - 23:52

Pour info, (par rapport a ce que j'ai lu plus haut) j'ai vu "Anvil! - The Story of Anvil" et c'est absolument énorme. Je suis particulièrement imperméable a leur style musical, mais l'histoire de ces mecs est réellement touchante, et leur foi absolu en leur musique (depuis plus de trente ans!!) alors que tout le monde se contrefout de ce qu'ils produisent et que tout ce qu'ils tentent foire (la tournée en Europe, d'un pathétique bouleversant), c'est juste confondant. Je pense que n'importe qui aime le rock devrait pouvoir apprécier ce docu. Y'a un côté "Dig!" (pour la lose, pas pour la déglingue : le chanteur sert la bouffe dans des selfs de collèges et fait du démarchage téléphonique pour trouver des fonds pour un treizième album) mais avec les mecs de Spinal Tap dans le rôle-titre (effectivement; solo de vibromasseurs, tenues S.M. et goût musicaux douteux, engueulades larmoyantes cassant le mythe -fragile- de la virilité hard rock). Bref, moi j'ai adoré.

Sinon en speed, "Shutter Island"; thématiques bien creusées, tension omniprésente et personnages prévisibles mais forts. Dommage que certains aspects du scénario soit si prévisibles, mais a part ça tout se justifie très bien et l'ambiance m'a bluffé, donc magré tout un putain de film. L'espace est un peu géré comme dans "Le secret derrière la porte" mais à l'échelle d'une île.

"The Ghost Writer" ; aussi très réussi du point de vue de l'ambiance, de la tension, et un McGregor très juste. Dommage que le scénario se contente de proposer des fausses pistes et d'accumuler des révélations qui n'en sont pas (le final est assez consternant de platitude)... De ce point de vue c'est franchement pauvre, donc je suis mitigé.

"Valhalla Rising" ("Le guerrier silencieux" en VF, c'est assez stupide d'ailleurs) ; Par l'auteur de la trilogie "Pusher" ; un film visuellement splendide, a la fois violent et contemplatif, une succession de tableaux superbes lentement emportés dans une trajectoire mystique. C'est très -très- très beaux, mais au vu des nombreuses personnes qui ont quittés la salle pendant la séance, certains ont aussi dû trouver ça très -très- très chiant. Personnellement, si ca avait été possible, j'y serais retourné une deuxième fois dans la foulée. A mes yeux, le premier chef d'oeuvre de l'année, qui lorgne clairement sur Herzog (on pense a "Coeur de Verre", "Fitzcarraldo" et surtout, beaucoup, a "Aguirre") ou sur Conrad ("Au coeur des tenèbres" n'est pas très loin non plus)
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 12 Mar - 3:03

T'as plus qu'à aller voir le remake de Bad Lieutenant par Herzog avec Nick Cage qui sort la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 12 Mar - 9:18

C'est prévu! ;-)

Herzog affirme n'avoir jamais vu l'original...
Ca risque d'être interessant, mais je ne suis pas très objectif quand il s'agit d'Herzog...
Revenir en haut Aller en bas
mtwallet
Plastic Man
Plastic Man
avatar

Nombre de messages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Lun 29 Mar - 17:02

je conseille à Eric la dernière saison de Dexter dont le final est assez grandiose à mon goût...
Revenir en haut Aller en bas
http://theimmediatepleasure.blogspot.com
 
Avis aux éclaireurs des salles obscures.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Les salles obscures
» Votre avis sur Harley Benton HBN 100 SVP

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons d'autre chose-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: