Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Partagez | 
 

 Avis aux éclaireurs des salles obscures.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 10:52

@ratel a écrit:
steuplai, respecte nos illusions sur l'innocence de la jeunesse et toussa, fox

Et ça nous poste les images les plus dégueus du forum.

@Urizen a écrit:

Nan nan, je l'ai vécu très péniblement moi aussi. (J'étais avec mon frère qui se retourne vers moi avec une tronche décomposée à la fin du film "c'est moi où c'est une daube?") Au-delà du fait d'ailleurs, que couplé avec "No Direction Home" l'ensemble aurait même tendance a me rendre Dylan carrément horripilant. Heureusement, après on se passe "Blonde on Blonde", on se calme, ça va mieux, on retombe en béate admiration.

Ahah le mien a pas tenu. Il s'est tiré quand c'est passé du petit Arlo "comme le chanteur" Guthrie au mec assis qui balance ses sentences à deux balles. Pour se remettre il faut bien Blonde on Blonde. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 11:41

@Foxhole a écrit:
Requiem For A Dream - une vraie daube celui-là au passage).

Je me permets, hein (pour Alice, le mot "daube" est trop faible) (j'ai tenu 45 minutes)

@Foxhole a écrit:
@ratel a écrit:
steuplai, respecte nos illusions sur l'innocence de la jeunesse et toussa, fox

Et ça nous poste les images les plus dégueus du forum.

Hihihi.

Sur ce, je vais tenter de dissiper ma gueule de bois puissance 12
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 12:06

@Dahu Clipperton a écrit:
@Foxhole a écrit:
Requiem For A Dream - une vraie daube celui-là au passage).

Je me permets, hein (pour Alice, le mot "daube" est trop faible) (j'ai tenu 45 minutes)

Je peux vraiment pas en juger, j'ai vu que les dix premières minutes et le générique de fin.
Pour Alice j'étais consternée, alors que je m'attendais déjà à quelque chose d'assez mauvais. J'ai mis un temps fou à m'en remettre et le pire c'est que je me suis rendue compte que je m'étais endormie au milieu uniquement parce qu'elle avait changé de robe entre temps.

@Dahu Clipperton a écrit:
Sur ce, je vais tenter de dissiper ma gueule de bois puissance 12

Les disques spéciaux du dimanche matin... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 12:12

@Foxhole a écrit:
@Dahu Clipperton a écrit:
Sur ce, je vais tenter de dissiper ma gueule de bois puissance 12

Les disques spéciaux du dimanche matin... Smile

Euh... bah... je suis sur le premier Steely Dan... Faudra bien que je les évoque dans le topic "Même pas honte" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 12:47

@Dahu Clipperton a écrit:
@Foxhole a écrit:
Requiem For A Dream - une vraie daube celui-là au passage).

Je me permets, hein (pour Alice, le mot "daube" est trop faible) (j'ai tenu 45 minutes)


J'irai pas jusqu'à le classer daube, mais je comprends qu'on puisse faire une allérgie a "Requiem For A Dream". Trop démonstratif, trop didactique, pas mal boursouflé. Mais malgré ces défauts récurrents, j'ai pas mal de sympathie pour la filmo d'Arronofsky.

Dans le domaine y'a pire : Babel. Neutral Eurk, un des trucs les plus gonflants qu'il me fut donné d'aller voir au ciné (sûrement mon pire souvenir avec... euh... "Vaillant, Pigeon de combat" Embarassed )

Pour "Alice" le mot d'aube est peut-être un peu faible, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 12:56

Argh je l'ai vu aussi Babel. (Tiens, le point commun entre Babel, Benjamin Button et I'm not there c'est Cate Blanchet. A méditer.)
Ma pire expérience ciné je pense que c'est la fois où des potes m'ont appelée "on est au ciné ramène-toi" (j'habite à côté), j'y suis allée, pensant que j'allais voir Good Morning England, alors à l'affiche. Grave Erreur.
J'ai vu un truc immonde dont je ne me souviens même plus du titre, une histoire de mariage consternante, où une fille tue un chien en s'asseyant dessus, si ça dit quelque chose à quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 12:57

@Urizen a écrit:
avec "No Direction Home" l'ensemble aurait même tendance a me rendre Dylan carrément horripilant.
Mais à quoi tient cette persistante réputation de sale con de Dylan?
On le présente toujours (même sur une chro de Planetgong, je ne sais plus où), comme hautain et prétentieux, snobbeur de public et toussa. On noircit des milliers de kilomètres de papier à propos du "mystère Dylan", sa trahison à la cause folk, le mutisme post-accident de moto, le born again christian, etc...
"No Direction Home, et plus encore les Mémoires, m'ont semblé dévoiler un personnage tout ce qu'il y a de plus... je ne dirais peut-être pas ordinaire, prévisible, mais à tout le moins compréhensible, plutôt sympathique et assez franchement amusant.
Il m'a donné l'impression d'un type qui cherchait humainement et artistiquement à changer, à se métamorphoser, un personnage en quête: qu'attendre de moins de la part d'un, euh, artiste? Au voir au contraire dans ce même film la sottise d'une Joan Baez (pardon, et avec tout le respect qu'on peut avoir pour son oeuvre), on comprend mieux : cette réputation de traître désagréable a été forgé par des fans transis et narcissiques en quête d'une icône, pardon, d'une idole (au sens fort du terme) et d'une cause à laquelle s'aliéner: des crétins, pour le dire en un mot: que ce soient les folkeux intégristes, les hippies ou n'importe quel fan-de-Rock.

Par comparaison, Dylan fait l'effet d'un mec assez lucide, vif et mordant. Au bout d'un moment, assez vite il a eu la trouille de son public; réaction non seulement naturelle mais de bon sens.
Tout ce qu'on peut lui reprocher à la rigueur, c'est la contradiction entre sa quête de gloire et le refus du statut aliénant qui en découle. M'enfin, si l'humaine condition était exempte de contradiction...
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 13:14

@Béroalde De Fuzz a écrit:
@Urizen a écrit:
avec "No Direction Home" l'ensemble aurait même tendance a me rendre Dylan carrément horripilant.
Mais à quoi tient cette persistante réputation de sale con de Dylan?

"No Direction Home" casse le mythe, "I'm Not There" rajoute par dessus-ça l'impression d'avoir affaire a un vrai trou-du-cul. Après, comme je le dit, c'est la superposition de ces représentations (qui se voudraient pourtant plus où moins hagiographiques) qui rends le personnage imbuvable. J'avais jamais eu cette impression là avant "I'm Not There" et j'ai jamais mis Dylan sur un piédestal particulier

Après, on parle bien de personnage, hein, j'ai jamais pris une représentation pelliculée pour argent comptant, fut-ce dans un documentaire.

Je m'abstiendrais bien d'avoir un avis sur l'individu, je ne maitrise pas assez la question.

Sinon je tient à dire que je ne trouve pas "I'm Not There" mauvais parce qu'il donne une mauvaise image de Dylan (surtout que c'était pas le but) mais que c'est bel et bien plutôt l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Ferraille
Well Respected Man
Well Respected Man
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 37
Localisation : Tooloose
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 13:36

J'ai pas vu ces deux films... Par contre "Don't look back" de Pennebaker en 1967 donne l'image d'un jeune homme à la personnalité complexe, difficile a cerner. Tantôt timide et gentil, tantôt tête-à-claque arrogant, oscillant entre sagesse ancestrale et immaturité totale.

Dans une scène, il est assailli par des adolescentes hystériques et répond gentiment à leurs commentaires ("ce morceau, c'est pas vraiment toi!" "Ah bon, tu crois?")... C'était un peu le Justin Bieber de l'époque, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 13:46

@Urizen a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:
@Urizen a écrit:
avec "No Direction Home" l'ensemble aurait même tendance a me rendre Dylan carrément horripilant.
Mais à quoi tient cette persistante réputation de sale con de Dylan?

"No Direction Home" casse le mythe, "I'm Not There" rajoute par dessus-ça l'impression d'avoir affaire a un vrai trou-du-cul.

Pas eu ces impressions en regardant ces deux films. Et puis faire un bon biopic, est-ce possible ? Celui de Todd Haynes m'avait semblé sacrément original. En parlant de Todd Haynes, Arte diffuse ce soir, Loin du paradis. Quelqu'un connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
nikkos
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 34
Localisation : Normandie
Humeur : rebelle
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 14:31

Salut à toutes et tous, juste pour dire que j'ai vu un putain de bon film hier soir, avec Michael Caine " Harry Brown ".
Sorte de Dirty Harry british à la retraite, veuf, qui venge la mort d'un de ses amis tué par des affreux zozos qui peuplent son quartier.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.normandeepblues.fr
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 14:48

Ça à l'air plus proche de Death Wish que de Dirty Harry, mais en tout cas pourquoi pas, j'ai un penchant coupable pour ce genre de pelloches violentes et réac.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 14:58

@nikkos a écrit:

Sorte de Dirty Harry british à la retraite, veuf, qui venge la mort d'un de ses amis tué par des affreux zozos qui peuplent son quartier.


ils se sont pas trop foulés sur l'idée de base... albino
Revenir en haut Aller en bas
nikkos
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 34
Localisation : Normandie
Humeur : rebelle
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 16 Jan - 15:07

Sur l'idée de base, peut-être, mais mieux vaut un film bien fait avec une idée basique qu'un film fouilli basé sur un scénario alambiqué .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normandeepblues.fr
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 21 Jan - 15:19

Cette semaine je fais pas mal de séances pour le festival telerama, et je viens de projeter la bande annonce du truc... La musique d'accompagnement n'est autre que Have Love Will Travel par les Sonics ! Yay !

Bon sinon, j'ai vu :

Policier, adjectif : tres bon, vive le cinéma peu bavard d'europe de l'est.
The social network : tres bien aussi, Fincher parvient à passioner avec un sujet de merde.
Dans ses yeux : excelent polar intello, à part le fin à tirroirs dispensable.
Another year : verbeux, je devrai aimer, mais c'est mécanique et chiant, suis sorti au milieu du film.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 21 Jan - 16:44

"Have Love Will Travel" c'est le morceau qui parcours le "Tournée" d'Amalric, c'est certainement pour ça.

Perso, je suis allé voir "Green Hornet", qui malgré ses nobles intentions (le film de super-héro en mode Buddy Movie) peut paraitre vraiment un peu lisse pour du Gondry, qui plus alourdi par des longueurs récurrentes. Le resultat n'en demeure pas moins sympathique, mais plutôt anecdotique.

Edit : La 3D y est aussi moche qu'inutile. J'ose supposer que c'etait une obligations voulues par les studios.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 21 Jan - 19:16

Oui, je viens de voir Tournée (enfin). Du Bob Fosse rock and roll. Have Love Will Travel pour les deux génériques, et deux versions de Louie Louie (à l'oreille, j'étais en cabine pendant le générique, pas pu vérifier) dans le film.
Et bien, deux ou trois ans apres avoir vu Amalric présenter l'écriture du scenario à Poitiers, je ne suis pas faché d'avoir enfin vu cet excelent film. Par contre je regrete d'avoir raté le show avec ses actrices en decembre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 21 Jan - 19:29

mode snob odieux ON / j'ai pas vu Tournée, et je doute d'aller le voir - je préfère aller voir le burlesque en live tongue / OFF

Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Ven 21 Jan - 21:03

ZiGGy a écrit:
Oui, je viens de voir Tournée (enfin). Du Bob Fosse rock and roll. Have Love Will Travel pour les deux génériques, et deux versions de Louie Louie (à l'oreille, j'étais en cabine pendant le générique, pas pu vérifier) dans le film.
Et bien, deux ou trois ans apres avoir vu Amalric présenter l'écriture du scenario à Poitiers, je ne suis pas faché d'avoir enfin vu cet excelent film. Par contre je regrete d'avoir raté le show avec ses actrices en decembre.

La BO de Tournée est en effet assez excellente, j'ai par ailleurs été surpris par la reprise acoustique d' "I Will" de Radiohead, une chanson pour laquelle j'ai une affection particulière et qui se pose là de façon assez inattendue.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 23 Jan - 13:09

à propos :



vais y faire un tour avant les combustibles
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7293
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Dim 6 Fév - 19:02

Vu aujourd'hui: Shahada en VO (quelques notions d'allemand et d'arabe rendent appréciables le truc Wink )

Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4098
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Fév - 14:25

Tant que j'y pense :

Black Swan - Darren Aronofsky : Sans atteindre toutefois les extrémités perturbantes des
modèles qu'il cite (Satoshi Kon et Polanski en premier lieu, et de manière parfois trop évidente), Black Swan joue clairement dans la cours des
chef-d'œuvres formels, le dyptique qu'il forme avec
"The Wrestler" se posant comme l'un des trucs les plus excitants de ces dernières années, Aronofsky gagnant enfin du terrain sur l'un de
ses principaux points faible : la subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Fév - 14:42

Faudrait ptêt que je les voie, The wrestler et Black swan, mais Requiem for a dream m'avait tellement gonflé que bon, Aronofsky est un peu sur ma liste noire (comme Fincher après m'être fadé The game et Fight club). D'autant plus que ces mecs ont du talent, mais ils le gâchent si consciencieusement...

D'ailleurs, en parlant de Satoshi "Dieu" Kon (R.I.P. Sad), je ne peux que conseiller très très très vivement Paprika à tous ceux et celles qui ont vu Inception, histoire de voir où Nolan a "emprunté" la trame de son film (ce qu'il a avoué à demi-mot), et voir ce que peut donner une combinaison plongée onirique/grand spectacle vraiment convaincante, avec un scénario tordu et intelligent (et pas de l'enfumage qui dérape en gunfights à la True lies) (ou à la Goldeneye, comme on veut) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6814
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Fév - 17:40

Aronofsky n'a plus grand chose à voir avec Requiem for a dream, mais ça reste un petit con.
Fincher n'a plus grand chose à voir avec ses films 90's (jusqu'à cette horreur autodefenseuse de Panick Room), et c'est devenu un réalisateur majeur.

Voilà, si ça peu t'encourager à réévaluer un de ces mecs, va plutôt vers Fincher. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Avis aux éclaireurs des salles obscures.   Jeu 10 Fév - 17:46

ZiGGy a écrit:
(jusqu'à cette horreur autodefenseuse de Panick Room)

Seven et son final plus que douteux est pas mal dans le genre aussi...
Fincher, majeur, vraiment ? OK, je jugerai sur pièces (mais je garde une grosse part de doute sous le coude, quand même) Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Avis aux éclaireurs des salles obscures.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Avis aux éclaireurs des salles obscures.
» Les salles obscures
» Votre avis sur Harley Benton HBN 100 SVP

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons d'autre chose-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: