Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Le Syndrôme Count Five

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:13

Sur une suggestion avisée:
"En vrai faudrait faire la liste des groupes Nuggets dont les LPs valent quelque chose sur la longueur et de ceux à éviter." (Foxhole)

Le garageponque sixities: qui n'a jamais rêvé de dénicher à l'improviste un triple lp concept du Elastik Band, un bestoffe des Calico Walls et autres ouvrages de quelques auteurs d'un génial "Suzy Creemcheese"?
...Pour se retrouver, coi et fulminant, à se fader des démos cinq-quart amateurs de folk suave ou de pastiches maladroits des Hermans Hermits.

Allez, les pointus, balancez la sauce, séparez le bon grain de l'ivraie.
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8038
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:18

"Le Syndrôme Count Five"... Tu vas te faire gronder, têtu!
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11010
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:31



Music Machine - talk talk
classique du garage rock sombre
à part quelques reprises hors sujet (see see rider, cherry cherry) ou sans intérêt (96 tears) c'est un sans faute, il y a une version de hey joe brillante et glauque à souhait, et surtout 7 originaux géniaux, avec deux tubes incroyable (talk talk et the people in me) et le reste qui sans être aussi catchy est souvent aussi bon, un super disque
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:45

Vite fait: si on passe sur les Sonics et les grosses pointures hors-concours (Love, Beefheart...) évoqués par Franck,
deux groupes majeurs se détachent:
-par dessus-tout, ça n'engage que moi, les hyper-méconnus We The People: des flopées de simples géniaux; en un seul groupe, la violence des Sonics, la gouaille des Stones, les ballades cristallines surréelles des Beatles.
S'il ne restait qu'un morceau r'n'roll à part "Strychnine": "Mirror of your mind"


-Les Electric Prunes. Géniaux, plein de morceaux violents, mélodiques et inspirés. Excellent 1er album. Que vaut le second? Grosse tendresse pour leur Mass in F Minor (tout de même très spécial).

Très au-dessus de la mêlée:
-Les Music Machine, évidemment, grandiose premier album, je subodore que les autres excellent aussi. Encore un groupe qui dépasse largement le statut maigrichon de garageband: une hargne et un son reconnaissable entre tous (comment ça, toujours le même morceau? Meuh nan.)

-Les Seeds of course. Indispensable premier album, plein de bonnes choses après. De toute façon, avec deux accords, on est sûr de pas se tromper. Ils ont dû faire un album concept, que vaut-il?

-Les autres rois, fiables, du genre: les Chocolate Watchband, nerveux et stylés, très bon premier disque. Les Shadow Of Knight, parmi les plus doués, ombrageux et cinglants; y a-t-il kêk chose à jeter chez eux, jcrois pas. Fabuleux live. Et les Standells, qui, avant de virer balloche blues-rock au tournant de la première décennie 2000, enfilaient les hymnes comme d'autres les grains de chapelet. Excellent Try It avec des reprises fortes ("St James Infirmary"!); en revanche, à éviter absolument, "The Hot Ones", disques de reprises plates et sans relief.
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8038
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:48

We the People, il y a un album? Une compil', peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11010
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 12:52

j'adore les deux "vrais" albums des Electric Prunes, dans mes souvenirs le second (underground) est un peu plus pop
mais super bien aussi



pour We The People, que des compilations dans mes souvenirs

ma favorite... In the Past, reprise à l'identique par Chocolate Watchband (aucun intérêt) et très bien reprise par la belge Delphine (la fermeture éclair)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4102
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:05

Sujet d'utilité publique !!!
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:10

Arf, et les Count Five?
Leur disque, pas aussi bon que les susnommés, moins prioritaire, vaut quand même le coup si l'on est amateur: dans mes souvenirs, un tiers de reprises bien inutiles (franchement, oser "My Generation", c'est offrir le derrière à la fessée), mais un son classieux et quelques bons morceaux, surtout l'auto-plagiat de "Psychotic Reaction" en ouverture, "Double-Decker Bus".

Me passe aussi par la tête:
The Litter, grand groupe ultra-hard pour l'époque. Distorsion sûr, mais même le second, $100 Fine (attention, pas écouté depuis longtemps) malgré un son un peu pourri, recèle des perles. Emerge en revanche, contiendrait du hard lourd typique '69.

Chez les angliches, les Sorrows ont sorti un paquet de morceaux de tueurs. Peut-être opter pour une collection de leurs simples, mais s'impose aussi

Le beat angliche nerveux et squelettique à son meilleur.


Leur disque italien est moyen:

-Tout le monde n'a pas l'air d'aimer les Primitives, sortes de Pretty Things en (beaucoup) plus crétin. Faudrait réécoute, mais un bon bestoffe devrait faire plaize à tout néanderthalien propre sur soi.

-Serait bon de faire un point sur la disco compliquée des Troggs. On peut s'offrir l'album où ils posent en costards rayés dans la grotte (Wild Thing?) les yeux fermés.

-En Australie, le coup de cœur du baron: les Missing Links. "You're drivin' me insane", ce n'est pas une blague! Déments, abrasifs, tendus et démesurés. Mix parfois étrange, mais l'un des sons de farfisa les plus astrignents jamais sorti. Très r'n'r, traversé de longues transes lysergiques. Entre Eddie Cochran jouant Grateful Dead sous acide, Dean Carter sous speed et Pretty Things en crise d'amok. Réédité... à trente euros souvent. Arf.
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:12

Bon je reprends mon post en l'amendant quelque peu :

Je rejoints Béro parmi les intouchables :

- Electric Prunes, il y a une superbe anthologie en 2 cds reprenant tout ce qu'ils ont fait, ça touche souvent au génie

- Shadows Of Knight - Gloria et Back Door Men

- The Seeds - au minimum le premier album

- The Remains - l'unique album (le vert) plus celui de leurs premiers
enregistrements (le bleu)

- Blues Magoos - Psychedelic Lollipop indispensable et Electric Comic Book pour Pipe Dream !

- Music Machine - les deux albums

- We
The People
- un de mes groupes préférés : pas d'albums mais deux
compilations de leurs singles à avoir absolument, Mirror of Our Minds
et Too Much Noise sortis chez Sundazed

- Monks - Black Monk Time of course !

Les groupes de milieu de tableau :

- The Standells - Dirty Water / Why Pick On Me et en sus The Hot Ones! / Try It

- The Knickerbockers - l'album Lies

- The Blues Projects - Projections

- The Amboy Dukes - les deux premiers sont bien

- Chocolate Watchband - No Way Out

- Nazz - Nazz I

- The Litter - Distortions

- Strawberry Alarm Clock - Incense & peppermints

Les groupes qui valent quand même le coup :

The Turtles / The Beau Brummels / Paul Revere / the Leaves / Kingsmen / Wailers - mais une bonne compil' devrait suffire
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:14

Hé Béro ! finissons en avec le premier nuggets avant de commencer le second ! sinon on va s'embrouiller ! Very Happy ou alors on fait deux topics ?
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:18

Pour revenir sur les angliches psyché-pop (pop-sike, on dit, non, blau?) Ne pas oublier The Move, bien sûr, groupe majeur et carrefour (deviennent comme les autres, trop lourds à partir de 1969).
Je suppose qu'il est inutile de s'étendre ici sur Tomorrow ou Kaleidoscope.
Pour Fire, auteurs du grand "I Can Hear The Grass Now", leur concept album plus tardif (1970 environ) Magic Shoemaker, récolte souvent les éloges. Bof. On tire notre chapeau au concept (le cordonnier enchanté, grosse classe), mais le reste, pas mauvais ni trop lourdingue, joli, manque de caractère, ne décolle jamais franchement, et pour tout dire m'emmerde un peu. Nécessiterait réécoute.

En revanche, qu'en est-il de Jason Crest et Idle Race? deux groupes, qui, à l'écoute des Nuggets et Rubble, en imposent fichtrement. Valent-ils l'acquisition?
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:23

le Best of Idle Race Featuring Jeff Lynne est plutôt bien il reprend ce qu'il y a de mieux sur les deux premiers albums auquel a contribué Jeff lynne avant de partir pour The Move je crois.

Pour Jason Crest je dirais que le meilleur est dans les Rubble mais ce n'est pas toi que je vais l'apprendre ! surtout qu'ils ont fait aucun album que des singles...
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:26

@Frankystooge a écrit:
Hé Béro ! finissons en avec le premier nuggets avant de commencer le second ! sinon on va s'embrouiller ! Very Happy ou alors on fait deux topics ?
Oups, pas lu... Embarassed J'écrivais à toute berzingue ce qui me passait par la tête. Loin de ma discothèque, difficile de procéder avec ordre.

Total accord avec ton bilan sur Nuggets (j'aurais noté un poil plus haut Standells et Chocolate Watchband, mais bon...). La honte d'avoir oublié les Blue Maggos et surtout les Remains!

Pour We The People:
il y avait une bonne ancienne compile, supplantée par une totale en deux disques Mirror Of Your Minds, qui est bien (son nickel) pour complétister. Néanmoins, elle pèche par le travers habituel: la pléthore de démos inutiles et de morceaux de jeunesse interrompant le défilé des titres majeurs (sans parler des différences de prod et de niveau sonore): c'est très agaçant, faut presque se refaire la compile.
De ce point de vue, la plus récente, Too Much Noise, moins complète, bénéficie d'un tracklisting plus efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:34

Bon puisqu'il en est ainsi : sur le second coffret des Nuggets il y a quand même curieusement plus de groupes à singles ou a best of que sur le premier, du moins est-ce mon avis.

Dans le haut du panier :

- The Move : il existe une superbe compilation Aside & Bside où tout est présent. Groupe grandiose.

- The Action, la compil Action Packed vaut le détour avec un message risible d'un de leurs plus grand fan, ... Phil Collins !

- The Eyes, si c'est l'album The Arrival c'est plutôt cool ! Mais j'ai un doute (au début je pensais à la pochette de The End... C'est dur de pas être chez soi pour de tels topics...

- Les Fleurs de Lys, chouette groupe de chez Immediate, de bonnes giclées de fuzz

- The Sorrows, comme l'a si bien dit Béro, Take A Heart est un put... de bon album !

- Q65, si les avis sont partagés je crois j'ai un faible pour Revolution

- The Birds, Ah le groupe de Ronnie Wood avant les Stones, du R&B saignant...

- The Creation à l'unique mais très bon album, We Are Paintermen dont la réédition comprend deux fois plus de titres bonus que l'album lui même...

- The Outsiders, hollandais flamboyant tout comme Q65

Je ne reviens pas sur les Easybeats, Pretty Things, Small Faces, Kaleidoscope, Them


Dernière édition par Frankystooge le Mar 1 Mar - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:36

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Oups, pas lu... Embarassed J'écrivais à toute berzingue ce qui me passait par la tête. Loin de ma discothèque, difficile de procéder avec ordre.

je comprends d'ailleurs je viens de craquer aussi...

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Pour We The People:
il y avait une bonne ancienne compile, supplantée par une totale en deux disques Mirror Of Your Minds, qui est bien (son nickel) pour complétister. Néanmoins, elle pèche par le travers habituel: la pléthore de démos inutiles et de morceaux de jeunesse interrompant le défilé des titres majeurs (sans parler des différences de prod et de niveau sonore): c'est très agaçant, faut presque se refaire la compile.
De ce point de vue, la plus récente, Too Much Noise, moins complète, bénéficie d'un tracklisting plus efficace.

en vinyle il y a pas ce souci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1677
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:40

Je ne sais pas trop si on peut classer ça comme un Nuggets (c'est très proche de Syd Barrett en fait), mais le disque de Faine Jade vaut vraiment le coup :



Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:40

Petit coup de pub pour les Missing Links:

-Le classique "You're Driving Me Insane" sur Nuggets II, aussi dingue qu'un "Crawdaddy Simone":


-Le morceau d'ouverture de leur album: "Wild About You". You know ya look so good that I could eat ya.../ Coz you're wild/ And I'm wild 'bout ya... Sans hésiter, direct dans ma compile idéale: vertigineux frisson raw r'n'roll/acid freakbeat, vraiment entre un Dean Carter halluciné et des Pretty Things anthropophages.
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:43

Très bon groupe mais sur la durée d'un album ça me convainc pas, enfin bien sûr hormis ces deux tueries que tu proposes...
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:49

@Béroalde De Fuzz a écrit:
-Les Electric Prunes. Géniaux, plein de morceaux violents, mélodiques et inspirés. Excellent 1er album. Que vaut le second? Grosse tendresse pour leur Mass in F Minor (tout de même très spécial)

Totalement d'accord avec toi et Blau Up sur leur fabuleux premier album. J'avais été surpris de les voir quelque peu décriés ou présentés comme un groupe plutôt mineur qui aurait été le joujou des producteurs et de la paire de songwriteuses extérieures (c'est un peu le propos d'Unterberger, entre autres), pas trop mémorable en-dehors de ses 2 "tubes" (cette merveille absolue, I had too much to dream last night, et Get me to the world on time).
Certes, on ne peut pas vraiment dire qu'ils aient eu grand contrôle sur les compos, mais les performances sont de haute volée et emportent le morceau, les chansons tapent dans une telle variété de styles (de garage psychotique en pop baroque sur-arrangée, en passant par une escapade jazzy, etc), la prod barrée et excessive fait de tout cela une sorte de manoir obscur garni de trappes sous les tapis et d'escaliers planqués derrière les cheminées. A moins que ce ne soit un carnaval (de) détraqué(s) What a Face

Pour la route, cette dinguerie, Sold to the highest bidder : http://www.deezer.com/listen-678037

En ce qui concerne ces OMNIs que sont Mass in F minor et Release of an oath, faut bien préciser que ça n'a rien à voir avec le groupe originel comme l'a rappelé Blau Up (comment et pourquoi ils se sont retrouvés à n'être qu'un prête-nom, c'est un de ces mystères mystérieux dont je n'ai pas la clé), puisque ce sont de purs délires de studio du sieur David Axelrod. A écouter au moins une fois, je trouve quand même que ce n'est pas aussi abouti et convaincant que la paire d'albums concoctés par Axelrod à la même époque, Songs of innocence et Songs of experience (à mettre en parallèle avec les extravagances ben d'chez nous par Sheller, Vannier (avec ou sans Gainsbourg), Polnareff, voir le Nino dans ses penchants les plus prog AGSA...)
Oups, j'ai digressé. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:54

@Frankystooge a écrit:

- Les Fleurs de Lys, chouette groupe de chez Immediate, de bonnes giclées de fuzz
- Q65, si les avis sont partagés je crois j'ai un faible pour Revolution
- The Outsiders, hollandais flamboyant tout comme Q65

Les Fleurs de Lys, je m'en veux de les avoir oublié en écrivant! Inoubliables guitares.
Compile Reflections un peu décousue mais rutilante (contient les morceaux avec l'inouïe Sharon Tandy!), nécessaire pour les freakbeateux sérieux.


Les deux Q65 sont immenses! Revolution plus raw R&B, Revival plus psyché. Vrai grand groupe.
Pareil pour les Outsiders, faut au moins une compile de leurs simples.

@Franck: pas convaincu par les Missing Links Shocked Tout l'album n'est pas aussi intense, bien sûr, mais ce son, ces nerfs... Bon, réécoute et on en recause.
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9804
Age : 41
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:56

ok devant tant d'insistances je le met dans ma liste des courses ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 13:58

Héhé, attends quand même que je réécoute (puis méfie-toi, tu sais que du moment que ya ration de fuzz, mon sens critique me fuit vite...)

EDIT: pas ben compris... tu as déjà entendu l'album en entier, ou tu faisais une hypothèse?
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9695
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 14:01

Béro l'a rapidement évoquer, mais il faut insister, quitte à être légèrement lourd, sur la qualité du Distortion des Litter, dont le tubesque Action Woman, mais au final peu de fausses notes sur ce disque, qui reste un de mes favori,

Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 14:03

@Infrason a écrit:
Je ne sais pas trop si on peut classer ça comme un Nuggets (c'est très proche de Syd Barrett en fait), mais le disque de Faine Jade vaut vraiment le coup
Pas dans les Nuggets, non, mais grand disque dans le genre. Bon, le sujet risque de s'éparpiller, mais on peut mentionner aussi July ou Apple, et puis renvoyer au topic des merveilles popsike 60's.
Hop, lien: http://forum.planetgong.fr/t759-rock-pop-psyche-1966-1969-et-revival
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9695
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Le Syndrôme Count Five   Mar 1 Mar - 14:07

et surtout surtout, ne surtout pas oublier, les Wailers



parce que si les sonics se sont mis à faire du bruit, c'est (en partie) grâce/à cause de ces gus...que je trouve supérieurs!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Syndrôme Count Five
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Syndrôme Count Five
» Body Count
» [spoiler] DT - The Count Of Tuscany
» Michael Bloomfield : Count Talent & The Originals (1978)
» Count Five - Psychotic Reaction (1966)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: