Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Peter Hammill & Van der Graaf Generator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 0:41

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
@ratel a écrit:

ben et l'échantillon ? il est où l'échantillon ? faut lire tout ça sans
écouter un morceau ? non que ça ne soit pas intéressant, mais sans
l'échantillon, quoi, hein, bon...
Ecoute donc d'abord , comme je disais, ce "Killer" live dont je parle au-dessus.
Parce que Pawn Hearts, en youtube, non, non, non et non !
Bon, je suis pas à une contradiction près, après tout ... Voila un morceau de A Plague of Lighthouse Keepers, au milieu du medley
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 0:53

@Ratel
1/ T'as pu aller au bout ?
2/ Si oui, t'as survécu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 0:59

ben oui, pourquoi ? un peu difficile de rentrer dedans au début, quand même, on sent que l'introduction au son du bout en question a été faite avant

pis c'est pas quelque chose qui ne se rumine pas
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 1:02

Killer sera plus facile, c'est plus direct. Pis, c'est en live.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 1:11

Avec tout ça, je sens que je vais enfin réussir à "rentrer" dans VDGG, jusque-là j'avais juste écouté une fois Pawn hearts sans rien suivre, genre arrivé au bout c'était : Lapin compris... confused
Parce que tout de même, cet "extrait", c'est la folie. Là tout de suite,
j'ai comme l'impression d'avoir chopé un virus, un truc qui va mettre
du temps à se diffuser Idea cyclops

Euh... merci Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 1:14

de rien, de rien, de rien ...
"L'excès de modestie est un excès d'orgueil."
Citation de Marie-Joseph Chénier; Nathan le sage, II, 2 - Posthume, 1824.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 1:21

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
"L'excès de modestie est un excès d'orgueil."
Citation de Marie-Joseph Chénier; Nathan le sage, II, 2 - Posthume, 1824.

Forcément, hi hi...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 16 Fév - 18:15

Godbluff est le 1er album de VdGG 2 (reformation en 1975) sorti quelques mois après Nadir's big chance. A ranger dans sa discothèque quelque part entre Raw Power et Tago Mago. C'est la démarche opposée à celle de Pawn Hearts : on dirait que le groupe joue live.
[Pardon pour les multiples clichés à suivre]
Le son est brut, rugueux, dense, épais. Quasi absence de guitare électrique, même si PH arbore parfois sur scène la Strato de Rikki Nadir,
Spoiler:
 
il joue surtout ici du Clavinet (comme Stevie Wonder dans Superstition, mais avec un effet genre phaser ou flanger), saxes électrifiés et un orgue qui joue aussi les basses au pédalier, ce qui n'est pas pour rien dans le "mur de son" que le groupe produit maintenant. Godbluff est un album violent, même s'il commence sur un morceau plus retenu (The Undercover man). Les 3 autres titres sont proprement monstrueux, commençant gentiment, sur un tempo modéré (Scorched Earth, Arrow) pour monter peu à peu (ouf, j'allais dire "progressivement") en puissance et se terminer sur des finals
Spoiler:
 
apocalyptico-frénétiques dans les hurlements de la voix de PH et des saxes de Jackson.
Travaux pratiques :
1/ Scorched Earth

Au début, son typique du Clavinet, voix caractéristique de PH : inflexions variées, montées dans l'aigu, longue tenue des finales (de 1'02 à 1'12 : impatient, too proud yet to kneeeeeeeeeeeeeeeeeeeel). Ça devient vraiment furieux de 6'00 à 8'00, avant de redescendre progressiv peu à peu jusqu'à la fin.
2/ Arrow

D'abord, on dirait de la fusion: batterie jazzy et ornementations plutôt free au sax jusqu'à 1'50, puis le clavinet pose la mélodie en douceur. Apocalypse paroxystique de hurlement hammillien à la fin de la partie chantée, de 6'50 à 7'30.
3/ The Sleepwalkers

Rythmique alambiquée dès le début, passage de musique de foire à 3'00, groove monstrueux à 5'00, final complètement hystérique à 7'00.
Ais-je été assez clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 20:54

Chameleon in the shadow of the night et The silent corner and the empty stage sont 2 albums de PH sortis en 1973 après les épuisantes tournées du groupe de l'année 1972 qui amenèrent à sa dissolution. Anéfé, Pawn Hearts a eu du succès sur le continent : 12 semaines n°1 en Italie (stupéfiant tout de même pour un album pas spécialement commercial - je fais partie de ces gens qui n'arrivent pas à se mettre en tête la différence entre litote et euphémisme, fichtre, c'est agaçant), donc pas moins de 3 tournées en Italie en 1972 sans compter les autres pays. On sent bien, aux paroles de German Overalls, 1er titre de Chameleon, que PH a été enthousiasmé par sa découverte de l'Allemagne : "Manheim; rainy Saturday with no money nor friend, only Tequila can end the boredom." Qu'est-ce qu'on rigole ! Un titre rageur, joué à la guitare sèche avec une rare violence, parsemé d'échos de cris hammilliens. PH se lance pour la 1ere fois à la guitare électrique dans Rock and Rôle, prémisse de Nadir. In the end est un longue chanson jouée au piano avec des ruptures brutales douceur/violence, qui commence en apesanteur et se termine en cris déchirants (ce garçon a des cordes vocales en acier suédois), un titre romantico-melancolico-lyrico-pathetico-expressionistissime, à tout le moins.
Genre
Spoiler:
 
Mais très, très, très beau. L'intensité ne baisse pas avec Easy to slip away qui évoque, comme Refugees, les amis qu'on ne voit plus parce qu'ils sont partis et que donc ils ne sont plus là, par le fait. M'enfin, c'est bien de sa faute à lui aussi : "It's my fault too; I play a hermit's role of cars and stages, wages, supersoul hardly ever seem to get outside these days." En même temps, quand on vit dans une maison sans porte , faut pas s'attendre à ce qu'on vienne y frapper, à la porte ... Et l'album se termine par In the black room, qui réunit les 4 zouaves de VdGG au complet, et c'est un monstre brutal, angoissé et furibard, un machin qui crie et qui crache, qui anticipe Godbluff et qui est à l'exact opposé de l'image du doux romantique à blouse de coton que l'on voit sur la pochette intérieure.
Spoiler:
 
Bon, allez je parlerai de The silent corner plus tard, ça m'a épuisé, tous ces épithètes, là ...


Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Mer 11 Avr - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:10

Marrant, Chameleon..., je ne l'ai découvert que très tard (lors de la vague des rééditions 2005). Avec son titre et son esthétisme, je m'attendais à un chef-d'oeuvre... et j'ai pas accroché. Un son trop cheapos et une prod à l'arraché, des compos qui s'étalent, c'est le début des défauts récurrents des travaux solitaires de PH qui viendront gâcher une grosse partie de ses disques tardifs (mid-80/2000). Pas rentré dedans, donc, mais ton papier me donne envie de m'y remettre.

Bravo, PMS, pour ce boulot royal. Je suis à la ramasse, désolé, difficile de suivre.
(J'ai bien failli me lancer dans une imprécation prophétique sur Vdgg l'autre jour en rentrant du boulot (à la lecture de ton Pawn Hearts qui m'a fait relancer illico l'Oeuvre dans la machine à disque), mais j'étais sans doute pas assez bourré, bon c'était 14h.)
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:13


"Un son trop cheapos et une prod à l'arraché, des compos qui s'étalent,
c'est le début des défauts récurrents des travaux solitaires de PH qui
viendront gâcher une grosse partie de ses disques tardifs (mid-80/2000)"
Nan, nan : repasse In the black room et la lumière te sera révélée. D'accord par contre pour les albums après the future now (1978) jusqu'à aujourd'hui.


Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Lun 14 Mar - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:24

@Béroalde De Fuzz a écrit:

Bravo, PMS, pour ce boulot royal.
Embarassed ( bien que l'excès de modestie nananinanère), ça fait plaisir. J'essaie d'écrire le moins de conneries possible. C'est compliqué avec ces zigues de pas tomber dans le ridicule, j'ai l'impression d'être toujours sur le fil. Surtout que PH-VdGG, pour moi, c'est un truc d'ado tourmenté, genre qui lit Lautréamont avec la tête dans les mains en faisant semblant de comprendre, tu vois le topo ...
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:27

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Surtout que PH-VdGG, pour moi, c'est un truc d'ado tourmenté, genre qui lit Lautréamont avec la tête dans les mains en faisant semblant de comprendre, tu vois le topo ...


Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Heum.

Je ne vois que trop bien.
En fait, c'était tout à fait ça, moi, à l'époque. C'est bien pour ça que j'ai jamais trop osé m'étaler sur Vdgg ici, trop pas dans la ligne du parti.
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:32

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
J'essaie d'écrire le moins de conneries possible.
Et j'essaie de tout lire mais j'y arrive pas. Embarassed

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Surtout que PH-VdGG, pour moi, c'est un truc d'ado
tourmenté, genre qui lit Lautréamont avec la tête dans les mains en
faisant semblant de comprendre, tu vois le topo ...
Ahah (sauf que maintenant c'est Joy Division, les Doors et Nietsche)(PH-VdGG et Lautréamont ce serait encore le level au-dessus).
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:36

@Béroalde De Fuzz a écrit:

En fait, c'était tout à fait ça, moi, à l'époque.
Ben, et moi donc !!! Sauf que moi, j'avais l'âge adéquat à l'époque de la sortie du disque ! Je reste vraiment sidéré que des gamins âgés de 16/18 ans dans les années 90-95 (c'est à peu près ça , non ?) aient eu la curiosité de se tourner vers des disques comme ceux-là !


Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Jeu 17 Fév - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:39

@Foxhole a écrit:
@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
J'essaie d'écrire le moins de conneries possible.
Et j'essaie de tout lire mais j'y arrive pas. Embarassed
Écoute les vidéos de Godbluff quand tu en auras le temps. Tu liras après. C'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:40

Godbluff, c'est le seul disque qui mériterait l'étiquette heavy space symphonic jazz metal punk sans ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:42

Je l'avais écrit que t'étais le roi des formules définitives. Je sais pas faire ça, moi .... (beuhhhhhh)
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:48

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Je reste vraiment sidéré que des gamins âgés de 16/18 ans dans les années 90-95 (c'est à peu près ça , non ?) aient la curiosité de se tourner vers des disques comme ceux-là !
Une encyclopédie indiquait ça:

"One of the few top-rank British art-rock bands that never achieved more than cult success in America, Vdgg constructed stately sepulchers of Gothic sound with Hugh Banton's churchy Hammond organ and Guy Evans' virtuosic drumming framing the intensely existential verse and tortured vocals of PH. H'ammills relentlessly bleak visions were later cited by some members of Britain's late-70s punk-rock movement as their inspiration..." ça causait aussi de groupe culte, marqué par l'angoisse moderne et la science-fiction, influence de la cold-wave, de la poésie de PH: Angels/Killers/Refugees, etc.

Impossible de ne pas se jeter sur la chose la bave aux commissures.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 21:59

@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
repasse In the black room et la lumière te sera révélée
Nom d'un petit pétard, en effet! Shocked Si seulement j'avais pu l'entendre ya quinze ans...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Jeu 17 Fév - 22:07

@Béroalde De Fuzz a écrit:
@Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
Je reste vraiment sidéré que des gamins âgés de 16/18 ans dans les années 90-95 (c'est à peu près ça , non ?) aient la curiosité de se tourner vers des disques comme ceux-là !
Une encyclopédie indiquait ça:

"One of the few top-rank British art-rock bands that never achieved more than cult success in America, Vdgg constructed stately sepulchers of Gothic sound with Hugh Banton's churchy Hammond organ and Guy Evans' virtuosic drumming framing the intensely existential verse and tortured vocals of PH. H'ammills relentlessly bleak visions were later cited by some members of Britain's late-70s punk-rock movement as their inspiration..." ça causait aussi de groupe culte, marqué par l'angoisse moderne et la science-fiction, influence de la cold-wave, de la poésie de PH: Angels/Killers/Refugees, etc.

Impossible de ne pas se jeter sur la chose la bave aux commissures.
Ah, oui, je comprends mieux.


Dernière édition par Peter Mermoz Steinhauser le Lun 14 Mar - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Ven 18 Fév - 23:04

Bon,

Les forumeux,
jvous sens sceptiques sur ce coup-là.



VAN DER GRAAF, c'était quoi?



Pas compliqué:

VAN DER GRAAF,
c'est le groupe que Druillet,

Shakespeare,

et Jérome Bosch,

réunis, auraient pas réussi à créer.

VAN DER GRAAF,
c'est le groupe faussement prog', en réalité FREE-PONQUE-NU-COLD-WAVE-PUNK
où officiaient un batteur halluciné, un facteur d'orgues dandy, un double sax électrique free-garage-fuzz-ou-presque;
et le chanteur LE PLUS HANTE/CONSULVIF/ETINCELANT d'ici à Alpha Du Centaure
ouais,
VAN DER GRAAF: le garageponque écorché, l'unique ponque sci-fi post-punk-pop'n'roll'halmetien:
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Dim 20 Fév - 19:24

Béro n'a pas complètement tort.
Bien au contraire.
The silent corner and the empty stage est sorti en février 1974 (et non en 73 comme je le disais précédemment).

Il comporte, à mon sens, trois temps forts :
1/ Modern, qui parle des villes (Jericho/Babylon/Atlantis). Le chant, ici teigneux, et son accompagnement de guitare acoustique sont trouffignés par des ajouts de guitare et de basse électriques, abondamment fuzzifiées et furieusement astringentes.
2/ Forsaken Gardens, accompagné au piano, est un sommet du romantisme hammillien, d'un optimisme assez mesuré :
"There is so much sorrow in the world,
there is so much emptiness and heartbreak and pain.
Somewhere on the road we have all taken a wrong turn...
how can we build the right path again?"
Pour dire le vrai, plus douloureux encore que Refugees, plus exacerbé, mais toujours sur le thème des amitiés perdues : "looking back, I only see the friends I've lost.". Une des plus grandes chansons de la discographie hammillienne.
3/ A Louse is not a home, est un titre de 12' avec VdGG au complet, encore un monstre délirant, ampoulé et volcanique, plus excessif, convulsif et hurlant encore qu'In the Black Room. Le sommet de l'album. A écouter très fort. Vos voisins ne vous pardonneront jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Lun 21 Fév - 12:04

Z'avais zoublié les zéchantillons:
Modern

Forsaken gardens

A louse is not a home

Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peter Hammill & Van der Graaf Generator   Mer 23 Fév - 19:35

Oublions immédiatement la pochette à la c*n, la cape de magicien de foire, les poses outrées, la frime. In Camera est l'autre grand disque de 1974, avec Rock Bottom, il ne faut pas hésiter à le dire. Un album fait à la main, avec la batterie d'Evans dans deux titres seulement. Peter y joue de tous les instruments, et s'en tire fort bien, aux guitares, à la basse, au piano et aux claviers électroniques (on est en plein dans la mode de ces bazars là; pourtant, PH, pas plus que RW, n'en abuse point). Ferret & featherbird : les arpèges des guitares et du piano tombent avec grâce comme feuilles d'automne par le vent ballottées.

Again, magnifique ballade à la Shingle song, de piano "clavecinisé" joliment ourlée.

Certes, PH s'est servi de machines (après tout, Robert a fait pareil sur Sea song, n'est-ce pas...) mais les titres sont du PH très grand cru : (No more) the submariner, Faint-heart and the sermon,

The comet, the course, the tail : tous sont très inspirés. Et un titre inspiré de PH, c'est forcément bouleversif.

Reste le cas de ce Gog/Magog (in Bromine Chambers) : on peut se dire qu'il grandiloque, qu'il en fait trop et, pourtant, il n'arrive jamais à être ridicule. Quant à Guy Evans, il époustoufle sur ce morceau !

Je tiens donc In Camera comme le meilleur album de PH, si l'on met à part Nadir's big chance évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Hammill & Van der Graaf Generator
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peter Hammill & Van der Graaf Generator
» Van Der Graaf Generator - Peter Hammill
» Peter Hammill
» Van der Graaf Generator
» Van Der Graaf Generator

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: